Australie : Les évêques créent des initiatives de soutien pour femmes enceintes

| 1790 clics

ROME, Jeudi 6 novembre 2008 (ZENIT.org) - Pour décourager la pratique de l'avortement, l'Eglise en Australie vient de lancer un réseau de soutien pour les femmes qui font face à une grossesse inattendue ou non désirée.

Un des projets mis sur pied par les évêques est sous forme de DVD, distribué dans les paroisses, les écoles et les associations, intitulé « Marcher dans l'amour », pour  tous ceux qui souhaitent aider une femme enceinte à ne pas avorter, leur offrant des pistes à suivre et des renseignements sur les structures d'aide psychologique et matérielle.

Il s'agit d'une aide concrète, rapporte l'agence Fides, au plan psychologique, mais aussi matériel et financier. L'Eglise australienne va au-delà du seul fait de « déplorer ou exhorter ». Elle « s'engage concrètement et directement » à aider ces femmes, « cherchant ainsi à mettre en valeur le don de la vie ».

Le projet, lancé par la Commission épiscopale pour la pastorale de la vie, s'appuie sur le témoignage de deux jeunes mères qui racontent leur vécu. Dans un premier temps, ces deux femmes avaient décidé d'avorter, mais grâce au soutien de personnes et structures catholiques, elles ont ensuite retrouvé confiance en la vie et aujourd'hui ce sont des mères heureuses.

« Aujourd'hui plus que jamais, a déclaré Mgr Peter Elliott, président de la commission, à l'occasion du lancement de cette initiative à Melbourne, l'Eglise doit s'engager en première ligne pour la défense de la vie, en mobilisant énergies et ressources pour aider les jeunes mères ».

Le projet souhaite aussi soutenir les femmes qui souffrent des conséquences d'un avortement.

Dans cette perspective, l'Eglise a lancé un autre projet important. L'archevêque de Brisbane, Mgr John Bathersby, a en effet inauguré le nouveau « Centre pour les grossesses difficiles » (« Pregnancy Crisis Inc », PCI), dont le but est d'aider les femmes qui veulent avorter à s'ouvrir au don de la vie.

L'archevêque a pris cette décision au vu du nombre d'avortements pratiqués en Australie chaque année qui s'élève à 90.000. L'objectif est également d'aider les familles les plus pauvres car, le plus souvent, c'est justement parce qu'elles manquent de moyens qu'elles décident d'avoir recours à l'avortement.

Le centre, conduit par une équipe de médecins, psychologues et assistantes sociales catholiques, souhaite également organiser des cours d'éducation à la vie dans les écoles supérieures australiennes de manière à encourager le respect pour chaque vie humaine, dont celle des enfants à naître.

 

Le DVD et le kit de l'initiative « Walking with Love » peuvent être commandés sur le site web www.walkingwithlove.org.au