Aux jeunes : Etre partout des apôtres de la fidélité à l’Eglise

Jean-Paul II évoque la fête de la chaire de Saint-Pierre

| 545 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 19 février 2003 (ZENIT.org) – « Etre partout des apôtres de la fidélité à l’Eglise », c’est ce que Jean-Paul II demande aux jeunes, à la veille de la fête de la chaire de Saint-Pierre, que l’Eglise fête le 22 février, c’est-à-dire samedi prochain.



« En pensant à la fête de la chaire de Saint-Pierre que nous célèbrerons samedi prochain, disait Jean-Paul II à la fin de l’audience générale, je vous invite, chers jeunes, à être partout des apôtres de la fidélité à l’Eglise ; vous, chers malades, je vous exhorte à offrir au Seigneur vos souffrances pour l’unité de ceux qui croient dans le Christ ; et je vous encourage, vous, chers jeunes mariés, à nourrir votre famille de cette foi qui est fondée sur le témoignage de Pierre et des autres Apôtres ».

« La chaire d’un évêque, explique le mensuel liturgique français « Magnificat » (Editions Tardy), est le signe de son autorité de docteur, de souverain prêtre et de pasteur. La chaire de Saint Pierre rappelle la mission que le Christ a confiée à son Apôtre. Pierre est le garant infaillible de la foi de ses frères ; la foi de Pierre est le rocher sur lequel le Seigneur a bâti son Eglise ».

A Rome, la représentation symbolique de la chaire de Saint Pierre, en la basilique vaticane, est en bronze doré, sous la « gloire » du Bernin représentant le don de l’Esprit Saint, cet Esprit qui assiste le Successeur de Pierre dans sa mission.

La chaire est portée par quatre grandes statues de bronze de quelque 5 mètres de haut, représentant quatre docteurs de l’Eglise : Athanase et Jean Chrysostome pour l’Orient, Ambroise et Augustin pour l’Occident.