Bagdad : Benoît XVI espère « le retour de la concorde sur cette terre martyre »

Condoléances du pape à la suite d’une bousculade meurtrière

| 474 clics

ROME, Jeudi 1 septembre 2005 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI espère, en Irak, « que tous les croyants dans le Dieu Unique puissent s'unir pour déplorer toute violence et pour collaborer au retour de la concorde sur cette terre martyre ».



Le pape Benoît XVI a exprimé ses condoléances, dans un télégramme adressé au nom du pape par le cardinal Secrétaire d'Etat Angelo Sodano à Mgr Fernando Filoni, nonce apostolique en Irak, à la suite d’une bousculade meurtrière qui a eu lieu à Bagdad le 31 août, lors d’une procession religieuse chiite.

La foule franchissait le pont al Aimah sur le Tigre lorsque la peur d’un attentat terroriste a provoqué une bousculade qui a entraîné la mort de plusieurs centaines de personnes. De très nombreuses victimes ont péri noyées dans le Tigre. On déplore, selon un bilan provisoire, plus de neuf cents victimes.

« Profondément touché par le grave accident advenu hier près de la mosquée chiite de Al Kazimiyah, qui a causé de très nombreuses victimes parmi les pèlerins rassemblés pour une cérémonie religieuse, le Saint-Père vous charge d'exprimer ses plus vives condoléances aux autorités civiles et religieuses, ainsi qu'aux familles des défunts et blessés, ainsi qu'à la population tout entière », indique le télégramme.

Il ajoute : « Confiant à la Divine miséricorde les personnes mortes si dramatiquement, le Pape prie pour que s'instaure enfin en Irak la réconciliation et la confiance. Il espère que tous les croyants dans le Dieu Unique pourront s'unir pour déplorer toute violence et pour collaborer au retour de la concorde sur cette terre martyre ».