Bagdad: La population, chrétienne et musulmane, se réfugie dans les églises

Le nonce apostolique à Radio Vatican

| 584 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 3 avril 2003 (ZENIT.org) - Au 15e jour de l'offensive anglo-américaine en Iraq, le nonce apostolique à Bagdad, Mgr Francesco Filoni fait le point de la situation intra muros pour Radio Vatican:



"Mis à part les bombardements, qui sont évidemment très puissants, et épouvantent la population, les enfants en particulier, les gens vivent dans une attente continuelle. Du fait que les communications téléphoniques n'existent plus, les nouvelles passent évidemment de bouche à oreille et créent par conséquent une sorte d'expectative dans l'incertitude sur l'avenir".

Le nonce confirme ce qu'a déjà annoncé la Caritas, toujours présente sur place: les gens se sont réfugiés dans les églises par peur des bombardements. "Des centaines de personnes, chrétiennes ou musulmanes, explique le nonce, sont venues chercher un refuge dans les églises".

A Bassorah, l'eau et la nourriture font défaut. Mais le nonce précise: "A Bagdad, l'eau n'a jamais été coupée. L'électricité a parfois été coupée pour des réparations, en raison des bombardements, mais de fait, nous nous avons encore de l'électricité".

Selon des sources hospitalières citées par l'agence France Presse, explique la Radio du pape, un missile serait tombé sur un marché au sud-est de la capitale, faisant huit morts et cinq blessés parmi les civils.

Le ministre iraquien de l'information, M. Mohammad Said al Sahaf, a fait pour sa part état de 27 personnes tuées par les bombardements, dont 14 morts dans un faubourg de Bagdad sous l'effet d'une bombe à fragmentation.

Selon un responsable de l'armée des Etats-Unis, 500 soldats iraquiens auraient été tués dans une bataille à une trentaine de kilomètres au sud de la capitale, dans une tentative pour reprendre un pont sur l'Euphrate.

La coalition aussi compte ses morts: dans la nuit de mercredi à jeudi, un hélicoptère “Black Hawk” a été abattu près de Karbalah et quatre des septs personnes à bord ont perdu la vie. Un chasseur FA-18 Hornet aurait été abattu par un missile iraquien.

Le "Centcom", commandement central de la coalition, au Qatar, annonce d'autre part la nouvelle de la destruction de la division "Medina" de la Garde républicaine, la deuxième à être mise hors jeu, dans l'avancée contre la capitale, toujours selon le bulletin de Radio Vatican.