Ban Ki-moon souligne le rôle de la foi dans le travail de l’ONU

Il reçoit Benoît XVI au siège de l’Organisation

| 1335 clics

ROME, Samedi 19 avril 2008 (ZENIT.org) - L'Organisation des Nations unies est une institution laïque mais son langage est celui de la foi, a affirmé vendredi le secrétaire général de l'Organisation, Ban Ki-moon, dans son allocution à l'Assemblée générale, avant l'intervention de Benoît XVI.

« Sainteté, bienvenue à notre maison commune », a dit Ban Ki-moon à Benoît XVI qui lui a répondu par un sourire, dans son allocution devant les 192 membres de l'Assemblée.

Le secrétaire général a souligné, selon le service d'information des Nations unies, que l'ONU a six langues officielles mais pas de religion officielle, qu'elle n'a pas de chapelle mais une salle de méditation.

« Mais si vous demandez à certains d'entre nous qui travaillons aux Nations unies quelles sont nos motivations, beaucoup vous répondront avec un langage de foi. A l'ONU nous voyons notre activité non seulement comme un travail mais aussi comme une mission. D'ailleurs c'est le terme que nous utilisons pour décrire notre travail à travers le monde, que ce soit dans le domaine de la paix et de la sécurité ou du développement et des droits humains », a-t-il souligné.

« De multiples manières, notre mission nous unit à la vôtre. Vous avez parlé du terrible défi de la pauvreté affectant une si grande part de la population, et expliqué que nous ne pouvons pas nous permettre l'indifférence et l'isolement égoïste. Vous avez encouragé la non prolifération des armes nucléaires et appelé à un désarmement nucléaire progressif et d'un commun accord », a-t-il déclaré.

« Vous avez dit clairement que ceux qui ont davantage de pouvoir n'ont pas le droit de l'utiliser pour violer les droits des autres, et affirmé que la paix est basée sur le respect des droits de tous. Vous avez parlé des ressources d'eau et des changements climatiques comme des questions d'importance cruciale pour la famille humaine tout entière », a poursuivi le secrétaire général.

« Je suis profondément reconnaissant à Sa Sainteté le pape Benoît XVI de nous transmettre un peu de sa foi - et de nous faire confiance... Puissions-nous être fortifiés par sa visite aujourd'hui », a-t-il ajouté.

« Laissez-moi exprimer ma grande appréciation pour la précieuse contribution du Saint-Siège dans le travail de l'Assemblée générale et en particulier pour votre rôle important dans la promotion de la justice sociale, dans l'éducation et le soulagement de la pauvreté et de la faim à travers le monde », a souligné Ban Ki-moon.

Pour voir une vidéo du discours de Benoît XVI devant l'assemblée de l'ONU cf. h20news.org

Gisèle Plantec