Bangladesh: Dialogue avec l´Islam, pastorale de la famille, formation

Visite ad limina des évêques

| 920 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 15 mai 2001 (ZENIT.org) - Dialogue avec l´Islam, pastorale de la famille, formation, autant de thèmes abordés par Jean-Paul II ce matin dans son message aux évêques du Bangladesh actuellement en visite quinquennale ad limina.



Radio Vatican rappelle que l´Etat surpeuplé du Bangladesh donne sur le golfe du Bengale, et est entouré du "colosse" indien. Les Chrétiens représentent 0,3% d´une population d´environ 127 millions d´habitants. A l´occasion du Jubilé, une nouvelle édition de la Bible a été publiée en bengali, ainsi que le catéchisme catholique. Et les séminaires locaux accueillent de nombreuses vocations, de même que les instituts de vie consacrée.

Dans un pays dont la population est à 80% musulmane, le pape recommandait l´importance du dialogue avec l´Islam, en tant que faisant "partie intégrante" de la mission pastorale des évêques. Des contacts plus fréquents entre les chrétiens et les musulmans, ajoutait le pape, peuvent aider à dépasser les attitudes de méfiance et de soupçon et permettre que la liberté religieuse qui est une tradition au Bangladesh se renforce à l´avenir.

Le pape rappelle aussi le rôle grandissant que sont appelés à jouer les laïcs et l´importance de la promotion et de la protection de la famille en tant qu´"Eglise domestique".

Le pape a particulièrement insisté ce matin sur l´importance du discernement des motivations et des qualités morales des candidats au sacerdoce. Il recommandait un choix éclairé des enseignants, pour qu´ils soient capables d´être des "exemples authentiques et convaincants de la vie sacerdotale".

Pour ce qui est des autres tâches des évêques, le pape recommandait aussi de veiller à l´unité entre les églises locales et au lien de foi et de communion avec le Successeur de Pierre.