Baptême d’une petite fille née d’une maman dans le coma, aujourd’hui réveillée

Double bonne nouvelle à Catane, en Sicile

| 1393 clics

ROME, Dimanche 4 février 2007 (ZENIT.org) – Le baptême de la petite Sofia Benedetta s’accompagne d’une autre bonne nouvelle : elle était née d’une maman, Mariangela Basile, tombée dans le coma, et aujourd’hui en bonne santé. Une histoire publiée par l’hebdomadaire italien « Famiglia Cristiana » (n. 5/2007).



En juillet 2006, Mariangela en était au 6e mois de grossesse lorsqu’elle fut atteinte de paralysie au bras, puis perdit la parole : elle fut transportée d’urgence en réanimation à Catane.

Le Dr Pintaudi et son équipe ont cherché à « maintenir les fonctions vitales et préserver le cerveau » de la mère, tout en favorisant la croissance de l’enfant, par un juste apport calorique pour les deux.

La jeune femme fut opérée une première fois, alors que l’enfant n’était pas née, pour réduire un hématome, tandis que l’équipe contrôlait les battements du cœur du foetus.

Au mois d’août, naissait Sofia Benedetta, placée en couveuse, tandis que la santé de sa maman s’améliorait.

Entre-temps, le papa, qui se dévouait au chevet de sa femme et veillait sur sa fille, finit par perdre son travail.

Puis Mariangela, revenue à la lucidité, dut supporter une autre opération, définitive, et qui réussit ! Elle a récupéré 100 % de ses fonctions cérébrales, 98 % de ses forces physiques, soulignent les médecins.

L’archevêque de Catane, Mgr Salvatore Gristina, qui a célébré le baptême, voit dans l’histoire de Sofia Benedetta « un symbole d’espérance », « un encouragement à travailler pour la vie ».

Et Francesco Belgiorno a retrouvé un travail que lui a offert le maire de sa ville, Modica, Pietro Torchi, « parce qu’il le mérite ». Le maire voit dans cette aventure « un événement extraordinaire ».