Beauraing, il y a 80 ans : « Qu'on vienne ici en pèlerinage »

L'Année jubilaire des apparitions de la Vierge Marie

| 1467 clics

Anita Bourdin

ROME, jeudi 29 novembre 2012 (Zenit.org) – « Qu’on vienne ici en pèlerinage » : les apparitions de la Vierge Marie à Beauraing, en Belgique, la Vierge au Cœur d’or, ont commencé il y a 80 ans, le 29 novembre 1932. Elles se sont achevées en janvier 1933.

Et l’année anniversaire des apparitions est l’occasion d’une Année jubilaire qui a pour thème : « Vivre sa foi au rythme de l’Eglise ».

Les pèlerinages ne se sont jamais interrompus : chaque année quelque 100 000 personnes se rendent à Beauraing. Le site internet indique « 24 routes de pèlerinage », à pied ou en vélo, et selon les capacités de chacun, de 600 m à 75 km.

La Vierge Marie est apparue à cinq enfants, dont Gilberte Degeimbre, qui participe aux célébrations de cet anniversaire, notamment au chapelet de 18 h 30 à l’aubépine.

Elle se souvient de la première apparition: « J’avais 9 ans. Fernande et Albert Voisin sont venus nous chercher ma sœur et moi pour aller rechercher leur sœur au pensionnat. Quand nous avons sonné à la porte d’entrée du pensionnat, nous nous sommes retournés. Nous avons vu la Sainte Vierge, blanche et brillante, se promener dans l’espace au-dessus du pont du chemin de fer. Nous avons eu peur, nous sommes partis en courant ». 

En souvenir de ces cinq enfants, les enfants et les jeunes des écoles de Beauraing sont spécialement associés à la fête : les enfants de l’école des sœurs pour un « flashmob », et les enfants de l’école des frères pour la procession du soir et le chapelet. 

L’archevêque de Malines Bruxelles, naguère évêque de Namur, Mgr André-Joseph Léonard, a présidé une messe internationale à 11 h et il a donné une conférence à 15 h 30, dans le cadre de l’Année de la foi.

Lors de l’organisation de la toute première Marche de Beauraing pour les jeunes, dans les années quatre-vingt, l’ancien recteur avait confié : « Il y a une parole que je ne comprends pas dans le message de la Vierge Marie ». La Vierge a dit notamment: « Qu’on vienne ici en pèlerinage ». Le recteur disait ne pas comprendre pourquoi « ici » : entre la route et le chemin de fer !

Et pourtant des milliers de pèlerins viennent à Beauraing, non seulement de Belgique mais aussi d’autres pays, spécialement de France : la « botte de Givet » est toute proche.

La Vierge Marie est apparue à 33 reprises, du 29 novembre 1932 au 3 janvier 1933, à cinq enfants : Fernande, Gilberte et Albert Voisin, Andrée et Gilberte Degeimbre.

Mgr Charue, évêque de Namur, a reconnu le culte de Notre Dame de Beauraing le 2 février 1943, et, six ans plus tard, le 2 juillet 1949, le caractère surnaturel des faits. 
Deux guérisons ont été reconnues comme « miraculeuses ».

Le premier message de la Vierge au Coeur d’or, c’est la prière : « Priez toujours ». La Vierge a également demandé une « chapelle ».

Et en quittant les enfants, la Vierge dira notamment : « Je convertirai les pécheurs. Adieu. Je suis la Mère de Dieu, la Reine des Cieux. Priez toujours. Adieu. »

Un grand rendez-vous des enfants a été la fête du 8 décembre: « Venez le jour de l'Immaculée Conception », avait demandé la Vierge.

Et elle avait donné cette recommandation aux enfants : « Soyez toujours sages ».

La clôture du Jubilé aura lieu le 22 août 2013 lors d’une messe solennelle. A cette occasion, l’église supérieure des sanctuaires sera élevée au rang de "basilique mineure".