Belgique : Perquisitions désavouées par la justice

Priorité aux victimes demande l’archevêque

| 1533 clics

ROME, Jeudi 9 septembre 2010 (ZENIT.org) - Les perquisitions menées le 24 juin dernier au siège de l'archevéché de Malines-Bruxelles et au domicile du cardinal Danneels sont désavouées par la justice belge. L'archevêque, Mgr Léonard, demande qu'on se consacre désormais à l'aide aux victimes.

« La Chambre des Mises en Accusation près la Cour d'Appel de Bruxelles a décidé ce jeudi 9 septembre 2010 de lever les saisies effectuées le 24 juin 2010 au palais archiépiscopal ainsi qu'au domicile du  Cardinal Danneels à Malines. Ces actions d'instruction sont nulles, tout comme les actes d'instruction qui reposent sur ces actions », indique un communiqué de l'Eglise catholique belge.

« Maintenant que cet arrêt a été rendu, Mgr André-Joseph Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, espère que toute l'attention pourra enfin être apportée aux victimes d'abus sexuels dans le cadre d'une relation pastorale », souligne le communiqué.

En même temps, « Mgr Léonard tient également à souligner qu'il ne s'oppose nullement à une enquête judiciaire correctement menée et qu'il est satisfait que la clarté soit enfin obtenue dans cette affaire », il estime qu'il est « de l'intérêt de tous que les règles fondamentales du droit soient respectées ».

Hier, le cardinal Danneels a accordé une longue interview au quotidien belge La libre Belgique.