Belgique : Violation du secret professionnel et de l'instruction 

Protestation du porte-parole du cardinal Danneels

| 2570 clics

ROME, Jeudi 8 juillet 2010 (ZENIT.org) -Le porte-parole du cardinal Godfried Danneels, archevêque émérite de Malines-Bruxelles, Hans Geybels, proteste contre les rumeurs de plus en plus « grotesques » qui circulent après la perquisition du 24 juin au domicile de l'archevêque, mais surtout contre la violation du secret professionnel et de l'instruction.

Il dénonce des « fuites permanentes » du dossier de l'instruction, dans une déclaration publiée par l'agence catholique belge « CathoBel ».

« Une fois de plus, nous constatons que des milieux en lien avec la justice diffusent à la presse des données et des éléments présumés du dossier judiciaire. Avec le temps, les insinuations deviennent plus grotesques. En ce qui concerne les dernières rumeurs concernant le matériel présumé qui aurait été découvert dans son ordinateur, le cardinal Danneels est droit dans ses bottes », affirme Hans Geybels.

Il précise que « la diffusion de pareilles folles rumeurs a déjà été, à plusieurs reprises, condamnée par l'avocat du cardinal et de l'archevêché » et que pourtant le « phénomène perdure » : « Il s'agit donc probablement d'une nouvelle violation du secret professionnel et de celui qui couvre l'instruction ».

Des victimes d'abus et des médecins ont protesté auprès de la justice belge pour la saisie de leurs dossiers et de leurs dépositions sous le sceau de l'anonymat.