Benoît XVI à Compostelle et Barcelone en novembre 2010

Un événement « mondial »

| 2407 clics

ROME, Mercredi 3 mars 2010 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI vient d'accepter les deux invitations venues d'Espagne : il se rendra à Saint-Jacques de Compostelle le 6 novembre prochain, pour l'Année Saint-Jacques, et à Barcelone, le 7 novembre, pour inaugurer la « Sagrada Familia » : un événement « mondial » selon le cardinal Martínez.

Les deux confirmations ont été annoncées ce matin dans des conférences de presse tenues à Compostelle par l'archevêque Julián Barrio Barrio et à Barcelone par le cardinal Lluis Martínez Sistach.

Le pèlerin de Saint-Jacques

Le pape se rendra donc tout d'abord en « pèlerin de la foi et témoin du Christ ressuscité » à Saint-Jacques, a souligné Mgr Barrio, et de ce fait, le pape a souhaité une « visite très simple ». Mais le programme, a-t-il précisé, n'est pas encore fixé.

L'archevêque a été reçu en audience privée par le pape lundi dernier et il a dit avoir à cette occasion remercié le pape pour son message marquant l'Année jubilaire Saint-Jacques (cf. Zenit du 1er janvier 2010). Mgr Barrio était accompagné par le président de la Junte de Galice, Alberto Núñez Feijóo. Ensemble ils ont présenté au pape les activités de l'Année sainte 2010, année du 8e centenaire de la consécration de la Cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle, et lui ont remis la première médaille souvenir.

La délégation de Galice a offert au pape une miniature du fameux encensoir de la cathédrale de Saint-Jacques et une copie en galicien du Code Callistino, un manuscrit du 12e siècle sur les pèlerinages sur la tombe de l'apôtre Jacques.

L'homme politique galicien a aussi annoncé qu'une exposition serait inaugurée en mai dans le Bras de Charlemagne, place Saint-Pierre, sur le premier archevêque de Saint-Jacques, Mgr Diego Gelmírez (o Xelmírez, 1059-1139), qui encouragea la construction de la cathédrale.

Le pape Jean-Paul II s'était lui aussi rendu à Compostelle à l'occasion de l'année jubilaire 1982 : on se souvient de son message sur les racines chrétiennes de l'Europe, un thème qui sera également présent dans cette visite de Benoît XVI. Jean-Paul II était revenu à Compostelle pour la Journée mondiale de la Jeunesse 1989. C'est également pour la JMJ de 2011 que Benoît XVI est de nouveau attendu l'année prochaine, à Madrid.

Barcelone, la Sainte-Famille

Pour sa part,  le cardinal Martínez Sistach a annoncé que le pape avait accepté son invitation à l'inauguration de la « Sagrada Familia », une église dédiée à la Sainte-Famille de Nazareth due au fameux architecte Antoni Gaudí - dont la cause de béatification est ouverte - et déclarée par l'UNESCO « patrimoine mondial de l'humanité », quoique encore inachevée (cf. Zenit du 19 février 2010) : c'est ce qui fait dire à l'archevêque qu'il s'agit d'un événement qui dépasse les frontières de la péninsule.

Remerciant vivement le pape de sa disponibilité, le cardinal Martínez souligne aussi l'importance du thème de la famille dans la société : « La présence du pape à la consécration de cette église de la Sainte-Famille manifeste l'importance qu'ont le mariage et la famille pour le bien des personnes, de l'Eglise et de la société, et combien on doit travailler au service de la défense et de l'aide à apporter aux familles ».

C'est justement pour la rencontre mondiale des Familles que le pape s'était déjà rendu en Espagne, à Valence, en 2006.

Le cardinal Martínez remercie dès maintenant les paroisses et l'Eglise locale de leur mobilisation pour préparer l'événement.

Anita S. Bourdin