Benoît XVI aux jeunes : le Christ veut faire de votre vie quelque chose de beau

Message du pape aux jeunes rassemblés à Québec pour le congrès eucharistique

| 1501 clics

ROME, Lundi 23 juin 2008 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a encouragé les jeunes réunis samedi à Québec dans le cadre du 49e Congrès eucharistique international, à ne pas avoir peur d'annoncer le Christ aux jeunes de leur âge car il veut faire de leur vie quelque chose de beau.

« Montrez-leur que le Christ n'entrave pas votre vie, ni votre liberté ; montrez-leur au contraire qu'il vous donne la vraie vie, qu'il vous rend libres pour lutter contre le mal et faire de votre vie quelque chose de beau », a affirmé le pape dans son message vidéo transmis aux jeunes qui participaient samedi soir à la veillée de prière et d'adoration, à Québec.

Le pape a expliqué aux jeunes qu'ils doivent se laisser « transformer intérieurement » par la Parole de Dieu et par son corps (l'Eucharistie) afin de pouvoir recevoir de lui leur mission, car Dieu les envoie dans le monde « pour être porteurs de sa paix et témoins de son message d'amour ».

« N'oubliez pas que l'Eucharistie du dimanche est un rendez-vous d'amour avec le Seigneur, dont nous ne pouvons pas nous passer », a-t-il dit.

« Tout d'abord, dans l'Eucharistie, nous revivons le sacrifice du Seigneur au soir de sa vie, par lequel il sauve tous les hommes. Nous demeurons ainsi proches de lui et nous recevons en abondance les grâces nécessaires à notre vie quotidienne et à notre salut », a-t-il expliqué.

Le pape a précisé qu'avant d'accéder aux tables de la Parole et du Pain « nous devons d'abord accueillir le pardon de Dieu, ce don qui nous relève sur notre route quotidienne, qui restaure en nous l'image divine et qui nous montre à quel point nous sommes aimés ».

Il a rappelé par ailleurs que « Jésus s'adresse sans cesse à nous par l'Écriture... En effet, toute parole de l'Écriture est pour nous une parole de vie, qu'il nous faut écouter avec beaucoup d'attention ».

« De manière toute particulière, l'Évangile constitue le cœur du message chrétien, la révélation totale des mystères divins. En son Fils, la Parole faite chair, Dieu nous a tout dit. En son Fils, Dieu nous a révélé son visage de Père, un visage d'amour, d'espérance. Il nous a montré le chemin du bonheur et de la joie », a-t-il ajouté.

Le pape a conclu en encourageant les jeunes qui se sentent appelés à suivre le Christ dans le sacerdoce ou la vie consacrée, à répondre à cet appel.

« Devant le Seigneur, dans le silence de vos cœurs, certains d'entre vous peuvent se sentir appelés à le suivre de manière plus radicale dans le sacerdoce ou la vie consacrée, a-t-il dit. N'ayez pas peur d'entendre cet appel et de répondre avec joie ».

« Comme je l'ai dit lors de l'inauguration de mon pontificat, Dieu n'enlève rien à ceux qui se donnent à lui. Au contraire, il leur donne tout. Il vient puiser le meilleur qui se trouve en chacun de nous, afin que nos vies puissent réellement porter du fruit », a-t-il conclu.

Gisèle Plantec