Benoît XVI bénit la première pierre d´un Centre pour les pèlerins à Magdala

| 2340 clics


ROME, Jeudi 14 mai 2009 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a béni mardi la première pierre du Centre Magdala, qui sera érigé sur les rives de la Mer de Galilée à six kilomètres de Capharnaüm et du Mont des béatitudes.

La cérémonie s'est déroulée mardi en fin d'après-midi, à l'issue de la visite de Benoît XVI à l'Institut pontifical Notre-Dame de Jérusalem, confié en 2004 par le Saint-Siège à la Congrégation de la Légion du Christ.

La Congrégation explique sur son site que l'objectif du Centre Magdala est de venir en aide aux pèlerins qui visitent la Terre sainte, en leur offrant un logement, des espaces de prière, des informations, etc. pour leur permettre de vivre plus en profondeur leur pèlerinage.

Le Centre Magdala « vient s'ajouter au travail colossal réalisé par les frères franciscains dans l'attention aux pèlerins », explique la Congrégation.

On estime que les lieux saints accueillent chaque année deux millions et demi de pèlerins, dont 70% visitent la région de la Galilée.

A l'issue de la bénédiction, le père Juan Solana L.C., directeur de l'Institut pontifical Notre-Dame de Jérusalem, a expliqué le projet à Benoît XVI à travers une présentation multimédia du Centre.

Le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat, le patriarche de Jérusalem, S.B. Fouad Twal, le nonce en Israël, Mgr Antonio Franco ainsi que le P. Alvaro Corcuera L.C., et le P. Luis Garza Medina L.C. respectivement directeur général et vicaire général des Légionnaires du Christ, ont participé à la cérémonie.

Le Centre Magdala devrait abriter un hôtel pouvant accueillir jusqu'à 300 personnes et proposer des parcours multimédias permettant aux pèlerins de découvrir en images l'époque de Jésus et de faire l'expérience de la force et de la vitalité de son message de salut pour tous les hommes.

La construction d'une basilique dédiée à sainte Marie-Madeleine et d'un centre consacré aux études sur la femme, sur son rôle dans la famille et la société, est également prévue.

Sur la première pierre bénie par Benoît XVI était sculptée la barque de Pierre ainsi que la phrase de l'évangile « Duc in altum » (avance en eau profonde).

A l'issue de la visite, le pape a remis au P. Juan Solana L.C., un tabernacle avec un relief du Bon Pasteur, pour l'Institut Notre-Dame de Jérusalem.