Benoît XVI bénit le « flambeau du dialogue », sur les pas de saint Augustin

Les « deux rives » de la méditerranée

| 769 clics

ROME, Jeudi 2 novembre 2006 (ZENIT.org) – Benoît XVI a béni le « Flambeau du dialogue » sur les pas de saint Augustin.



Après la prière de l’angélus de la Toussaint, place Saint-Pierre, le pape a salué les pèlerins italiens et en particulier un groupe portant « Le flambeau du dialogue », « sur les pas de saint Augustin ».

Le pape rappelait que ce « flambeau » est parti de Souk-Ahras, l’antique Thagaste, en Algérie, ville natale du Père de l’Eglise, et ceci le 23 octobre dernier. Il est passé, expliquait le pape, par Annaba (Hippone), dont Augustin a été l’évêque, puis Tunis (Carthage) et Malte.

Le flambeau est arrivé en Italie à Ostie, où, rappelait Benoît XVI, est décédée sainte Monique, mère de saint Augustin, avant d’arriver à Rome et de repartir pour Pavie, au tombeau de saint Augustin.

« Je bénis volontiers cette initiative de l’Ordre augustinien et ce flambeau, symbole de foi et de paix », soulignait le pape qui a choisi de porter sur son blason la coquille renvoyant à un passage de saint Augustin, et ceci dès son épiscopat à Munich, comme il le raconte lui-même dans son autobiographie.

Mgr Andrea Cordero Lanza di Montezemolo explique (cf. www.vatican.va) que cette « grande coquille d'or » revêt en particulier cette signification théologique : « Elle veut rappeler la légende attribué à saint Augustin qui, ayant rencontré un jeune garçon sur une plage qui cherchait avec un coquillage à mettre toute l'eau de la mer dans un trou de sable, lui demanda ce qu'il faisait. Celui-ci lui expliqua sa vaine tentative, et Augustin comprit la référence à son effort inutile de chercher à faire entrer Dieu, qui est infini, dans l'esprit humain limité ».

Desservie par une communauté de Saint-Augustin, la basilique Saint-Pierre au Ciel d’or, abrite le tombeau de saint Augustin, à Pavie (www.santagostinopavia.it).

Ce « flambeau du dialogue » unit symboliquement les « deux rives de la méditerranée ». Ses étapes en Italie seront : Allumiere, Civitavecchia, Cagliari, Gênes, Voghera, Cassiciaco (Cassago Brianza), Milan.

Le flambeau est attendu à Pavie dimanche 12 novembre. Son arrivée sera marquée par un grand concert de la Chapelle Sixtine en présence de 47 ambassadeurs près le Saint-Siège de nations où est présent l’Ordre de Saint Augustin.

L’Ordre célèbre en effet cette année ses 750 ans de fondation par le pape Alexandre IV. En effet, explique le site Internet (en français) de la Bibliographie Historique de l'Ordre de Saint Augustin (http://www.augustiniana.net/fr/augustijn/augustijnen.htm), quoiqu'on parle de l'Ordre de Saint Augustin (Ordo Sancti Augustini, OSA), le véritable fondateur n'en est pas Augustin lui-même, mais le pape Alexandre IV.

Néanmoins, précise la même source, un lien spirituel vital relie Augustin à l'Ordre qui porte son nom.

Le site du généralat de l’Ordre est en anglais, en espagnol et en italien (http://www.osanet.org/homeint.htm).