Benoît XVI concélébrera la messe de canonisation de ses deux prédécesseurs

Et la passion pour la dignité de l'homme

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 888 clics

Le pape émérite Benoît XVI a accueilli l’invitation du pape François à participer à la canonisation de Jean XXIII et de Jean-Paul II, dimanche, place Saint-Pierre, annonce P. Federico Lombardi. Lors de la célébration, une prière, en français, lue par Sœur Marie Simon-Pierre, demandera pour tous les gouvernants « la passion pour la dignité de l’homme ».

Il sera l’un des concélébrants, mais pas à l’autel. Sa place sera à gauche de l’autel avec les cardinaux et les patriarches.

Quatre petits neveux du pape Jean XXIII – famille Roncalli – participeront à la célébration et porteront au pape les reliques de leur grand-oncle, accompagnés du maire de la ville natale d’Angelo Giuseppe Roncalli, Sotto il Monte, dans la province de Bergame, et du président de la Fondation Jean XXIII.

Une nouvelle guérison à la prière de Jean-Paul II

Soeur Marie Simon-Pierre, dont la guérison par l’intercession de Jean-Paul II, de la maladie de parkinson, a été la guérison retenue pour la béatification, en 2011, lira en français une intention de prière pendant la célébration de canonisation, comme l’indique le livre de la célébration que l’on peut télécharger sur le site des Célébrations liturgiques pontificales.

Cette prière dit : « Par l’intercession de saint Jean-Paul II, suscite toujours, ô Père, parmi les hommes de culture, de science et de gouvernement, la passion pour la dignité de l’homme, et fais qu’en chaque personne soit servi Jésus ressuscité et vivant. »

Récemment, le porte-parole de la Conférence des évêques de France, Mgr Bernard Podvin, a fait état d’une nouvelle guérison en France par l’intercession de Jean-Paul II, à la prière de Sœur Marie Simon-Pierre et de sa communauté des Petites sœurs des maternités catholiques.

Il s’agit, explique-t-il, d’un nouveau-né, atteint d'une grave malformation cardiaque, « libéré de ce mal, le deux avril dernier, date anniversaire de l'entrée dans la vie du bienheureux Jean-Paul II ».

Il précise que « ses jeunes parents s'étaient confiés à la sœur (Marie Simon-Pierre, ndlr) et à sa communauté qui avaient prié le Pape polonais à l'intention du bébé ! »

« Busca la Paz »

Floribeth Mora Diaz, cette mère de famille du Costa Rica, guérie par l'intercession de Jean Paul II d’un anévrisme cérébral, et dont la guérison a été retenue pour la canonisation, apportera les reliques de Jean-Paul II au pape François. Nous avons publié son témoignage, donné à Rome, il y a deux jours.

Au terme de la célébration de canonisation, le pape François saluera les quelque 90 délégations sur le parvis de Saint-Pierre, et on pas dans la basilique comme c’est la coutume.

Différentes musiques accompagneront ce moment spécial, dont une chanson d’un jeune italo-argentin, Odino Faccia, composée sur des paroles de Jean-Paul II sur le thème de la paix, intitulée, en espagnol : « Cherche la paix », « Busca la paz ». Le prix Nobel de la paix (1980) argentin Adolfo Perez Esquivel a nommé Odino Faccia comme « ambassadeur de paix », en raison de cette chanson désormais bien connue en Amérique latine.

La délégation française sera conduite par le Premier ministre M. Manuel Valls.

Le pape devrait ensuite faire le tour de la place pour saluer la foule.

Après les canonisations, la vénération des deux nouveaux saints sera possible en la basilique Saint-Pierre jusqu'à 22h.

Lundi, 28 avril, à 10h, le cardinal Angelo Comastri, archiprêtre de la basilique vaticane, présidera une messe d’action de grâce pour la canonisation de Jean-Paul II, à Saint-Pierre, accompagnée par le choeur de Cracovie, et pour les Polonais.

Une messe d’action de grâce sera célébrée en l’église romaine de San Carlo al Corso en action de grâce pour la canonisation de Jean XXIII.