Benoît XVI confesse des jeunes dans la basilique Saint-Pierre

| 1386 clics

ROME, Vendredi 30 mars 2007 (ZENIT.org) – Benoît XVI est entré ce jeudi, comme un simple prêtre, dans un confessionnal de la Basilique Saint-Pierre pour entendre les confessions de plusieurs jeunes du diocèse de Rome.



Ce rendez-vous avec les jeunes était le moment fort de la veillée pénitentielle présidée par le pape pour préparer la Journée Mondiale des Jeunes qui se déroulera au niveau diocésain, dimanche prochain, jour des Rameaux.

Plus de deux cents prêtres, les épaules couvertes de leur étole violette, dont certains assis sur de simples chaises faute de confessionnaux, ont conféré le sacrement de réconciliation à une multitude de jeunes réunis à l’intérieur de la Basilique qui était comble.

Tandis que les jeunes se confessaient, et que le chœur et l’orchestre du diocèse de Rome interprétaient des chants de méditation pénitentiels, le message écrit par Benoît XVI à l’occasion de la Journée mondiale de la Jeunesse a été lu.

Le pape présente la liturgie pénitentielle comme « une rencontre autour de la Croix, une célébration de la miséricorde de Dieu dont chacun, dans le Sacrement de confession, peut faire l’expérience personnelle ».

« Dans le cœur de chaque homme » il y a une « soif d’amour », a dit le pape dans son homélie. « Le chrétien ne peut vivre sans amour. Je dirais même plus : il ne peut se dire totalement chrétien tant qu’il n’a pas rencontré le véritable amour ».

En recevant le sacrement de pénitence, a expliqué le pape « l’amour et la miséricorde de Dieu touchent votre cœur ». « Faites l’expérience du pardon des péchés ; l’expérience de la réconciliation avec l’Eglise ; ce sacrement vous permet également de retrouver l’état de Grâce, si vous l’avez perdu ».

« Le Christ nous attire à lui pour s’unir à nous, de manière à ce que nous puissions, à notre tour, aimer nos frères comme il nous aime », a-t-il affirmé.

« Cette capacité d’aimer nos frères a tellement besoin d’être renforcée », a-t-il ajouté en invitant « à oser l’amour dans vos familles, dans les relations avec vos amis et avec ceux qui vous ont offensés ».

Dimanche 1er avril Benoît XVI présidera la célébration eucharistique, la procession et la bénédiction des rameaux, place Saint-Pierre, à partir de 9h30.