Benoît XVI demande la libération du prêtre enlevé en Irak

| 555 clics

ROME, Dimanche 20 août 2006 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI a demandé la libération du prêtre chaldéen irakien Saad Syrop Hanno, enlevé à Bagdad le 15 août dernier.



Le cardinal Angelo Sodano, secrétaire d’Etat, a adressé, au nom du pape, un télégramme, publié hier samedi par la salle de presse du Saint-Siège, à Sa Béatitude Emmanuel III Delly, patriarche de Babylone des Chaldéens.

Dans ce message le pape « lance un appel sincère aux ravisseurs, demandant la libération immédiate du jeune prêtre, afin qu’il puisse se remettre au service de Dieu, de la communauté chrétienne et de ses compatriotes ».

Le télégramme exprime par ailleurs la préoccupation du pape pour « toutes les victimes d’enlèvements » en Irak et précise que Benoît XVI « prie pour que cet épouvantable fléau, ainsi que ‘la terrible effusion de sang quotidienne qui éloigne la perspective de réconciliation et de reconstruction’ se terminent enfin ».

Benoît XVI « encourage les membres de la communauté catholique à continuer à travailler avec tous les croyants d’autres religions et les personnes de bonne volonté en vue d’un avenir de coexistence harmonieuse et respectueuse pour la bien-aimée Nation irakienne ».

A travers ce message le pape transmet également sa « proximité spirituelle » et sa « solidarité dans la prière » à la « bien-aimée Eglise chaldéenne ».

Le père Saad Syrop Hanna rentrait chez lui après avoir célébré la messe dans l’église de la paroisse de St Jacob (Doura) lorsque son véhicule a été arrêté par trois hommes masqués et armés qui l’ont emmené de force dans leur propre véhicule.

Selon l’agence Misna, une rançon importante aurait été demandée pour la libération du père Saad Syrop Hanna.

L’agence précise que c’est la première fois qu’un prêtre est enlevé en Irak. Citant des sources de l’Eglise locale, elle ajoute que c’est également la première fois qu’un enlèvement dure aussi longtemps. La libération intervient en effet généralement vingt-quatre heures après l’enlèvement.