Benoît XVI évoque la puissance de la Parole du Christ

Angélus du dimanche 15 novembre

| 2247 clics

ROME, Dimanche 15 Novembre 2009 (ZENIT.org) - S'arrêtant sur un passage de l'Evangile du jour, « le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point » (Mc 13,31), Benoît XVI a rappelé « la puissance de la Parole du Christ ».

Durant la prière de l'Angélus qu'il a récitée, comme chaque dimanche, de la fenêtre du palais apostolique, en présence des pèlerins rassemblés sur la place Saint-Pierre, le pape a rappelé que « toute la création est marquée par la finitude ».

Les paroles de Jésus, en revanche, « ne passeront pas » : « c'est-à-dire qu'elles sont du côté de Dieu, et qu'elles sont pour cela éternelles », a expliqué le pape.

« Dans l'Évangile de ce jour, Jésus nous dit qu'il est inutile de s'interroger sur la fin des temps », a-t-il aussi ajouté à l'adresse des pèlerins francophones. « Vivons chaque instant de notre vie sous le regard du Christ ». « En nous faisant le don de sa vie, il a tout accompli », a-t-il affirmé. « C'est lui notre espérance, car chaque jour il introduit notre histoire dans l'éternité ! »