Benoît XVI évoque le « trône » de la croix

Angélus du dimanche 21 novembre 2010

| 1747 clics

ROME, Dimanche 21 novembre 2010 (ZENIT.org) - En évoquant « la royauté de Jésus au moment de la crucifixion », Benoît XVI a fait référence au « trône » de la croix, d'où Jésus répand son « infinie miséricorde ».

Sur la Croix, « le Seigneur semble se confondre entre deux malfaiteurs », a expliqué Benoît XVI avant la prière de l'Angélus, en ce jour où l'on fête Jésus-Christ Roi de l'Univers.

Mais « l'un d'entre eux, conscient de ses propres péchés, s'ouvre à la vérité, trouve la foi et prie ‘le roi des Juifs' : « Jésus, souviens toi de moi lorsque tu viendras avec ton royaume » (Lc 23,42).

« Celui qu'on appelle ‘le bon larron' reçoit immédiatement le pardon et la joie d'entrer dans le Royaume des Cieux », explique Benoît XVI. « En vérité je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis » (Lc 23,43).

« Par ces mots, Jésus, du trône de la croix, accueille chaque homme avec une infinie miséricorde », a insisté le pape.

Citant saint Ambroise, il a estimé qu'il s'agissait d'un « bel exemple de la conversion à laquelle il faut aspirer : le pardon est bien vite concédé au larron et la grâce est plus abondante que la demande ; le Seigneur, en effet - dit Ambroise - accorde toujours plus que ce que l'on demande ».

« La vie est de rester avec le Christ parce que là où est le Christ, là est le Royaume », a conclu Benoît XVI.

Marine Soreau