Benoît XVI exhorte à « confirmer que le bien existe »

Par "l'attention au bien de l'autre"

| 1122 clics

ROME, lundi 27 février 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI exhorte à « confirmer que le bien existe », à être témoin de « la logique du bien », en étant attentif au bien de l’autre.

Benoît XVI a en effet reçu en audience, aujourd’hui, 24 février 2012, une délégation du « Cercle Saint Pierre », dans la Salle des papes du palais apostolique. Etait présent, entre autres, le duc Leopoldo Torlonia, président du Cercle.

Chaque année, avant Pâques, le Cercle romain vient remettre au pape l’Obole de Saint Pierre, recueillie dans les paroisses de Rome, pour les œuvres de charité du pape.

Rappelant que le carême invite à réfléchir sur « le cœur de la vie chrétienne : la charité », Benoît XVI souligne que, de tous temps, « le témoignage de la charité touche le cœur des hommes de façon particulière ». L’authenticité de la fidélité à l’Evangile, poursuit-il, se vérifie « par l’attention et la sollicitude concrète que nous nous efforçons de manifester envers le prochain, surtout envers les plus faibles et marginaux ».

L’attention à l’autre, précise-t-il, implique de désirer pour lui « le bien », sous tous les aspects : « physique, moral et spirituel ». Dans une culture qui semble avoir perdu « le sens du bien et du mal », il faut confirmer « avec force », insiste Benoît XVI, que le « bien existe et qu’il est vainqueur ». En ce sens, vouloir et faire le bien de l’autre, peut être l’occasion d’ouvrir ce dernier à la « logique du bien ».

Le pape recommande « d’harmoniser notre cœur avec le cœur du Christ », afin que le soutien aux autres se traduise en « partage conscient de leurs souffrances et de leurs espérances ». Il faut pour cela « ouvrir les yeux sur les nécessités d’autrui », dépassant « la dureté de cœur qui rend aveugles à ses souffrances ».

Il remercie « de tout son cœur »  pour les œuvres accomplies « généreusement et avec esprit de sacrifice » par le Cercle : « Foi, charité et témoignage continuent à être les lignes d’action de votre apostolat », s’est-il réjoui. Un apostolat qui est fondé sur « la foi, la relation avec  le Seigneur, cultivée chaque jour » ajoute le pape, rendant hommage à leur présence fidèle et leur « dévotion », durant les célébrations liturgiques à la basilique vaticane.

Benoît XVI souhaite que le Seigneur « comble de bénédictions » le Cercle et ses œuvres. Il mentionne à ce propos les cuisines, la maison familiale, l’accueil de nuit, l’Hospice « Fondazione Roma » du Cercle, ainsi que son engagement missionnaire au Laos.

Le pape revient par ailleurs sur l’Obole de Saint Pierre, qui représente, dit-il, « une aide concrète pour le successeur de Pierre », pour répondre aux « innombrables demandes » qui lui proviennent de tous les coins du monde, spécialement des pays les plus pauvres.

Soulignant la « fidélité particulière » au Siège apostolique, qui « distingue » le Cercle, il renouvelle son « appréciation » pour « le service rendu à l’Eglise », avant de leur donner sa bénédiction apostolique.

Anne Kurian