Benoît XVI indique la tâche urgente du témoignage au Christ ressuscité

Message au patriarche Bartholomée Ier

| 1660 clics

ROME, Mardi 30 novembre 2010 (ZENIT.org) - A l'occasion de la fête de saint André, Benoît XVI encourage les chrétiens d'Orient et d'Occident à « présenter le Seigneur ressuscité comme la réponse aux questions et aux aspirations spirituelles les plus profondes des hommes et des femmes d'aujourd'hui », et pour cela à grandir dans l'unité.

Lors de sa visite au Phanar, ce 30 novembre (cf. Zenit du 29 novembre 2010), le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, a remis au patriarche Batholomée Ier un message autographe de Benoît XVI, qu'il a lu publiquement, et un cadeau, à l'occasion de la fête du saint patron de l'Eglise de Constantinople, l'apôtre André, frère de Pierre.

Avec ses voeux de bonne fête, le pape réaffirme ses « sentiments d'estime et de proximité spirituelle » au patriarche œcuménique.

Le pape fait remarquer que la fête de saint André tombe le même jour dans les calendriers liturgiques de l'Orient et de l'Occident chrétiens et que cela constitue un appel à ce que tous les baptisés « renouvellent leur fidélité à l'enseignement apostolique et deviennent des hérauts infatigables de la foi dans le Christ, en paroles et par le témoignage de leur vie ».

Il y voit un tâche « urgente » pour aujourd'hui, et pour « tous les chrétiens »: « Dans un monde marqué par l'interdépendance croissante et par la solidarité, nous sommes appelés à proclamer avec une conviction nouvelle la vérité de l'Evangile, et à présenter le Seigneur ressuscité comme la réponse aux questions et aux aspirations spirituelles les plus profondes des hommes et des femmes d'aujourd'hui », écrit le pape.

« Pour réussir dans cette tâche immense, ajoute Benoît XVI, nous avons besoin de continuer à progresser ensemble sur les voies de la communion, en manifestant que nous avons déjà uni nos efforts pour un témoignage commun à l'Evangile, devant le monde d'aujourd'hui ».

Benoît XVI rend hommage aux « sages efforts » du patriarche « pour le bien de l'orthodoxie » et pour la « promotion des valeurs chrétiennes dans de nombreux contextes internationaux ».

Le pape dit sa « gratitude sincère » au patriarche œcuménique pour « l'hospitalité généreuse » qu'il a offerte en octobre dernier, sur l'île de Rhodes, aux délégués des conférences épiscopales catholiques d'Europe venus aux côtés des représentants des Eglises orthodoxes d'Europe, pour le second Forum catholico-orthodoxe sur le thème des relations entre Eglise et Etat dans des perspectives théologiques et historiques (cf. Zenit, 22 octobre 2010 pour le communiqué final).

Anita S. Bourdin