Benoît XVI invité au Liban

Visite du premier ministre Mikati

| 1232 clics

ROME, lundi 28 novembre 2011 (ZENIT.org) – Le Liban invite Benoît XVI : l’invitation a été lancée par le président Michel Sleiman au Vatican en février dernier, elle a été renouvelée ce lundi 28 novembre par le président du conseil M. Mikati (cf. Zenit du 24 février 2011).

Benoît XVI a reçu le premier ministre libanais, Najib Mikati, en audience au Vatican, ce lundi 28 novembre. Le chef du gouvernement libanais a ensuite été reçu par le secrétaire d’État du Saint-Siège, le cardinal Tarcisio Bertone, qui était accompagné de Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations avec les États.

Selon l’entourage du premier ministre libanais, M. Najib Mikati a invité le pape à se rendre au Liban l’an prochain. Le premier ministre l’a également annoncé au micro de Radio Vatican : une information confirmée par le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, mais le Saint-Siège n’a pas encore donné de réponse.

Un communiqué du Saint-Siège publié à l’issue de la rencontre indique que« ces entretiens cordiaux ont mis en évidence le rôle du Liban au plan régional comme international, ainsi que sa vocation à offrir un message de liberté et d'harmonieuse coexistence entre les diverses communautés chrétiennes et musulmanes qui le composent ».

« Les parties ont dit leur espoir d'une plus grande stabilité politique, d'une meilleure collaboration et d'un dialogue approfondi entre les responsables de la vie sociale et nationale, de manière à traiter plus efficacement les enjeux internes et extérieurs qui se posent au pays », ajoute le communiqué, en italien, mais le Saint-Siège publie aussi cette traduction en français et une autre en anglais.

« Il a également été question du Moyen-Orient et de la délicate situation syrienne en particulier, indique la même source. Rappelant l'urgence d'un engagement général à une pacification qui se fonde sur la justice, la réconciliation, le respect de la personne et de ses droits, on a souligné le rôle que peuvent jouer les chrétiens dans un tel processus comme promoteurs de la concorde et de la paix dont la région a un besoin essentiel ».

Le premier ministre, musulman sunnite, était accompagné d’une suite de 18 personnes, dont 13 de sa famille, y compris 3 de ses petits enfants.

Le pape et M. Mikati se sont entretenus en privé une vingtaine de minutes, sans interprète, et en français. Puis le pape a rencontré les membres de la délégation du premier ministre, attentif aussi aux enfants, demandant même son nom à l’un d’eux.

Benoît XVI a offert à son hôte un stylo précieux, dans un étui blanc, et le premier ministre libanais lui a offert un œuf en onyx rouge - symbole chrétien -, de Baalbek, dans lequel est ciselée une Vierge. Le tout est surmonté d’une croix : une œuvre d'il y a 300 ans environ.

ASB