Benoît XVI invite les media à annoncer la vérité avec courage

Assemblée du conseil pontifical pour les communications

| 1622 clics

ROME, Mardi 6 mars 2007 (ZENIT.org) – L’assemblée plénière annuelle du conseil pontifical pour les Communications sociales s’est ouverte hier dans l’ancienne salle du synode, et se conclura vendredi prochain, 9 mars, sur le thème : « Les priorités des communications sociales pour l’Eglise et pour le conseil pontifical ».



Dans son message annuel pour la Journée mondiale des communications sociales 2007 (le 20 mai au Vatican et en Italie), en date du 24 janvier dernier, le pape Benoît XVI insistait sur les défis actuels pour les media (cf. Zenit du 24 janvier 2007).

Le thème de ce message est : « Les enfants et les moyens de communication sociale: un défi pour l'éducation ».

Le pape y demande aux media de se montrer « responsables » et « artisans de la vérité » et « promoteurs de la paix ».

Benoît XVI souhaite que les programmes de l’Eglise, dans les paroisses et les écoles, comprennent « l’éducation aux médias aujourd'hui ». Mais le pape lance aussi un appel dans ce sens aux « responsables de l'industrie des médias ».

Pour sa part, le président de ce conseil pontifical disait, hier au micro de Radio Vatican : « Nous ne devons pas seulement condamner les maux dans le domaine des communications, mais nous devons utiliser les moyens et convertir les moyens, transformer les moyens afin que dans le Corps mystique du Christ, les moyens de communications sociales soient une partie vivante de ce corps mystique, et je souhaite que nous puissions les utiliser pour approfondir la formation des gens du monde et non pour leur ‘déformation’ ou leur ruine ».

« Nous devons rappeler, ajoutait Mgr John P. Foley, les vérités essentielles de la vie humaine, et nous ne pouvons pas permettre que les personnes soient distraites par des mensonges, des fausses promesses. Nous devons proposer toujours les vérités essentielles pour la vie humaine. L’origine de la vie humaine, le destin de la vie humaine, la rédemption opérée par Jésus Christ ».

Mgr Foley encourageait les journalistes catholiques à « ne pas avoir honte de la foi catholique, parce que, comme le disait le Saint-Père, Jésus est la Vérité et la Vie et nous ne devons pas avoir honte de ce fait essentiel ».

« Les journalistes catholiques doivent être non seulement des catholiques convaincus, mais des professionnels de très haut niveau, parce que nous ne pouvons pas et nous ne devons pas offrir à Dieu moins que le meilleur ».

Quant aux journalistes « laïcs », Mgr Foley les invitait « à avoir le respect de la vérité, le respect des droits des autres et un dévouement à leur travail pour être toujours honnêtes, objectifs, et des personnes qui travaillent au bien commun ».