Benoît XVI invite les Parisiens à vibrer à l'amour du Sauveur et à l'annoncer

Bénédictions des 9 nouvelles cloches de Notre-Dame de Paris

Paris, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1631 clics

Benoît XVI appelle les Parisiens et les visiteurs de la cathédrale de Paris à "vibrer à l'amour du Sauveur et à le diffuser dans tous leurs milieux de vie", à chanter "à toute volée leur joie et leur action de grâce pour le mystère de l'Alliance réalisée dans le Christ!".

En effet, en ce 850ème anniversaire
 de la cathédrale Notre-Dame de Paris,
 à l'occasion de la Bénédiction de neuf cloches, par le cardinal archevêque de Paris, André Vingt-trois, ce samedi 2 février, à Notre-Dame de Paris.

Les cloches occupaient la nef de la cathédrale et des milliers d'enfants, porteurs de flambeaux, ont participé à la messe.

Le message de Benoît XVI, en date du 21 novembre 2012, confié à un télégramme du cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone, a été lu par son représentant, le nonce apostolique, Mgr Luigi Ventura. Le pape est l'un des parrains, l'une des 9 nouvelles cloches porte son nom: "Benoît-Joseph".

"Sa Sainteté le Pape Benoît XVI s'unit volontiers à la joie des diocésains de Paris et de toutes les personnes qui ont œuvré pour la réalisation de cet ensemble campanaire. Ces neuf cloches prénommées Marie, Gabriel, Anne-Geneviève, Denis, Marcel, Etienne, Benoît-Joseph, dont le Saint-Père est le parrain, Maurice et Jean-Marie sont destinées à appeler les fidèles à la prière et à rendre gloire à Dieu pour les merveilles qu'il a faites pour les hommes", dit le message.

Le pape "forme le vœu que ces nouvelles cloches, en sonnant harmonieusement "comme un mémorial pour les enfants de son peuple" (Si 45, 9), donnent le témoignage d'une Église qui, unissant la nouveauté et la tradition, demeure fidèle à son Seigneur. Puissent-elles rassembler les fidèles de l'archidiocèse dans une communion fraternelle et missionnaire dans cette église cathédrale, qui est comme l'Église-mère, «le centre spatial et spirituel d'unité et de communion pour le presbyterium diocésain et pour tout le peuple saint de Dieu» (Jean-Paul II, Pastores gregis n. 34). Appelés à vibrer à l'amour du Sauveur et à le diffuser dans tous leurs milieux de vie, qu'ils chantent à toute volée leur joie et leur action de grâce pour le mystère de l'Alliance réalisée dans le Christ!"

Enfin, Benoît XVI confie "l'avenir de l'archidiocèse de Paris à l'intercession maternelle de la Vierge Marie et aux saints patrons, le Saint-Père accorde de grand cœur une affectueuse Bénédiction apostolique à l'Archevêque, aux prêtres, aux fidèles parisiens, ainsi qu'à toutes les personnes qui participent aux célébrations jubilaires".