Benoît XVI lance la lecture de la Bible « jour et nuit », à la télévision

Une initiative de la RAI à l’occasion du synode sur la Parole de Dieu

| 1743 clics

ROME, Dimanche 5 octobre 2008 (ZENIT.org) - A l'occasion du synode des évêques sur la Parole de Dieu, la télévision italienne lance une initiative sans précédent : la lecture intégrale de la Bible, pendant sept jours et sept nuit, en direct. C'est le pape Benoît XVI qui entamera la lecture du premier chapitre du livre de la Genèse.

Environ 1200 lecteurs de 50 pays différents se relaieront pour lire la Bible : des cardinaux, des participants du synode (dont le secrétaire général, Mgr Nikola Eterovic), des représentants d'autres communautés chrétiennes, du judaïsme, du monde de la culture et du spectacle.

Le pape a présenté lui-même cette initiative après la prière de l'Angélus, ce dimanche, à midi, en présence de plusieurs milliers de pèlerins rassemblés place Saint-Pierre.

Benoît XVI a précisé que la Bible sera lue en direct depuis la basilique romaine de la Sainte-Croix-de-Jérusalem.

Les lecteurs « ont en partie été choisis selon des critères œcuméniques », mais « beaucoup se sont inscrits librement », a souligné le pape.

« Cet événement accompagne bien le Synode des évêques sur la Parole de Dieu et j'entamerai moi-même la lecture du premier chapitre du Livre de la Genèse, qui sera transmise ce soir à 19 heures sur la première chaîne de la RAI », a précisé Benoît XVI.

« La Parole de Dieu pourra ainsi entrer dans les maisons pour accompagner la vie des familles et des personnes individuelles : une semence qui, si elle est bien accueillie, ne manquera pas de porter des fruits abondants », a-t-il ajouté.

Environ 180.000 personnes avaient donné leur disponibilité, à travers Internet, pour participer à cette initiative « La Bible jour et nuit ».

Le site créé à cette occasion précise que l'idée est partie d'une initiative d'un groupe d'amis de Limoges passionnés par la Bible, reprise par d'autres villes françaises puis par la ville de Mantova, en Italie.

Parmi les lecteurs de la Genèse, qui interviendront ce soir, figurent entre autres : l'évêque orthodoxe Hilarion Alfeyev, qui lira immédiatement après le pape, le célèbre acteur italien Roberto Benigni, l'homme politique italien Giulio Andreotti, le cardinal allemand Walter Kasper, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, le card. Stanislaw Dziwisz, archevêque de Carcovie et ancien secrétaire personnel de Jean-Paul II, l'ambassadeur d'Israël près le Saint-Siège, Lewy Mordecai.