Benoît XVI met le Liban sous la protection de la Vierge Marie

Le pape appelle au rejet « unanime » de la violence

| 1380 clics

ROME, Mercredi 14 février 2007 (ZENIT.org) – Benoît XVI a placé le Liban sous la protection de la Vierge Marie, à la nouvelle de l’attentat terroriste contre deux minibus survenu hier matin, dans la banlieue Nord de Beyrouth. Le pape appelle les factions à renoncer à la violence.



Benoît XVI a fait parvenir, par l’intermédiaire du cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone, un télégramme de condoléances au patriarche d’Antioche des Maronites, le cardinal Nasrallah Pierre Sfeir.

« En confiant à la miséricorde divine ceux qui ont péri tragiquement, le Saint-Père invoque la protection maternelle de la Vierge Marie sur l’entière nation libanaise », dit le télégramme.

Le pape « adjure le peuple libanais et ses dirigeants afin qu’ils rejettent unanimement la violence et sachent retrouver en ce moment dramatique les raisons d’un sursaut en faveur de l’unité nationale et du bien commun ».

Le pape a été, dit le télégramme « profondément peiné par le grave attentat qui a touché le Liban ».

Benoît XVI demande au cardinal Sfeir d’exprimer en son nom aux blessés et aux familles des victimes « sa proximité spirituelle et sa prière ».

Les terroristes se sont attaqués aux passagers de deux bus venant de la montagne et descendant vers Antélias. Les deux bus ont sauté à 10 minutes d'intervalle. Les premières images diffusées par les media locaux étaient particulièrement insupportables, un des bus ayant été littéralement « décapité ».