Benoît XVI quitte Castelgandolfo

Sous le signe de Célestin V

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1179 clics

Benoît XVI, pape émérite depuis le 28 février dernier à 20h, et résidant depuis au palais pontifical de Castelgandolfo, reviendra au Vatican jeudi prochain, 2 mai, annonce le père Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège.

Un retour sous le signe, comme sa renonciation à sa charge de Successeu de Pierre annoncée le 11 février dernier, du saint pape Célestin V, puisque ce sera le premier jour des célébrations du VIIe centenaire de la canonisation du saint pape redevenu moine après un pontificat de quelques mois entre juillet et décembre 1294: il avait 85 ans.

On a pu dire que le pape Benoît XVI l'a en quelque sorte canonisé une deuxième fois dans ses discours de 2009 lorsqu’il avait déposé son pallium sur la tombe de Celestin V à L'Aquila, et en 2010, pour son pèlerinage lors du Pardon de Célestin V.

Dans sa Divine Comédie, Dante Alighieri place le pape Pietro de Morrone en enfer justement parce qu’il n’a pas compris que sa démisison était une façon d’embrasser la volonté de Dieu.

Sa canonisation avait été demandée par le roi de France philippe Le Bel. Elle a eu lieu le 5 mai 1313, d'où ce VIIe centenaire.

Benoît XVI quittera en hélicoptère le palais apostolique de Castelgandolfo vers 16h30-17h. Une fois arrivé au Vatican, il s'installera dans sa nouvelle résidence, l'ancien monastère contemplatif "Mater Ecclesia" dont les cellules monastiques ont été réaménagées en appartement.

Le père Lombardi a réaffirmé ce qu'il avait déjà confié à la presse il y a quelques semaines: Benoît XVI « est un homme âgé, affaibli par l’âge mais qui n’est atteint d’aucune maladie ».