Benoît XVI reçoit un groupe de survivants de la Shoah

L’action de Pie XII et de l’Eglise pour sauver des juifs

| 1223 clics

ROME, Mercredi 18 juin 2008 (ZENIT.org) - Benoît XVI a reçu un groupe de survivants de la Shoah lors d'une rencontre promue par la fondation « Paver la route » (PTWF), qui a recueilli des témoignages sur l'action de Pie XII et de l'Eglise pour sauver des juifs pendant la seconde guerre mondiale.

M. Gary Krupp, président de la Fondation, a reçu le Prix « Nostra Aetate » du centre de l'université du Sacré-Cœur pour la compréhension entre juifs et chrétiens. Et des membres de la fondation ont participé aux événements accompagnant la visite du pape aux Etats-Unis en avril dernier.

Gary Krupp a confié à Zenit que « les survivants juifs étaient reconnaissants pour cette occasion de saluer le pape en allemand et en italien et de le remercier de l'intervention de l'Eglise catholique romaine pour leur sauver la vie durant la seconde guerre mondiale ».

Ursula Selig a été sauvée, avec ses parents, par un prêtre catholique italien, Mgr Beniamino Schivo, à l'époque recteur du séminaire de Città di Castello, et qui est aujourd'hui âgé de 97 ans, et trop fragile pour venir à Rome.

Elle et sa mère étaient habillées en religieuses, à l'abri d'un couvent, et son père caché dans une petite ferme à 8 heures de là. Ursula parle encore au téléphone avec Mgr Schivo deux fois par semaine.

Mgr Schivo a été délcaré « Juste parmi les Nations » par la fondation Yad VaShem pour la mémoire de la Shoah, à Jérusalem.

Horst Stein a confié au pape que les seules visites qu'il avait, dans le camp de concentration ont été celles « du Vatican », qui leur donnaient « espérance et force ».

George Adam travaillait à Budapest avec le nonce pour protéger les juifs et il a évoqué cela avec Benoît XVI.

M. Krupp a dit pour sa part avoir présenté au pape le symposium spécial organisé sur le pontificat de Pie XII, à Rome, les 15-18 septembre.

La préparation de cet événement révèle, a-t-il déclaré, « une véritable histoire cachée des jours obscurs de l'Holocauste ».

Le président de la fondation a ajouté que l'on prévoit de présenter les enregistrements de témoignages attestant des activités secrètes de Pie XII et de membres de la Maison pontificale de l'époque pour sauver des juifs pendant la guerre.

Jesús Colina/Anita S. Bourdin