Benoît XVI remercie les mamans, qui ont eu « le courage de donner la vie »

Rencontre avec le clergé de Rome (2)

| 1114 clics

ROME, Mardi 7 mars 2006 (ZENIT.org) – Benoît XVI remercie les mamans, qui ont eu « le courage de donner la vie ».



Le pape répondait en effet en ces termes à une question d’un prêtre de Rome, lors de sa rencontre, du 2 mars dernier, avec le clergé de son diocèse (cf. Zenit 2 mars et ci-dessous ZF06030704).

Le P. Flavio Allegro, des pères « Giuseppini », curé de la paroisse de Saint-Léonard Murialdo, rappelait sa rencontre avec le cardinal Ratzinger un jour devant la crèche de la place Saint-Pierre.

« Je suis venu vers vous pour vous saluer, racontait le P. Allegro, et la foule nombreuse qui était derrière nous vous a reconnu et a commencé à applaudir. Désignant une dame âgée qui était arrivée avec vous, vous avez dit avec affabilité: ‘ne m’applaudissez pas, mais applaudissez plutôt cette femme: c’est une maman’ ».

En rappelant cet épisode, le P. Allegro demandait au pape: « En évoquant nos mamans, leur foi, l’influence et la force spirituelle qu’elles ont eu dans notre formation humaine et chrétienne, aidez-nous, Sainteté, à parler aux mamans de tous les enfants, des jeunes, qui fréquentent le catéchisme, souvent distraits et facilement absents. Dites-nous, Sainteté, une parole que nous puissions apporter à la maison, aux mamans en leur disant: voilà ce que le pape vous dit ».

Benoît XVI répondait: « Venons en à la deuxième intervention, si sympathique, à propos des mamans. Je dirais que maintenant, je ne peux pas vous communiquer de grands programmes, des paroles que vous puissiez dire aux mamans. Dites simplement: le pape vous remercie! Il vous remercie parce que vous avez donné la vie, parce que vous voulez aider cette vie à grandir et que vous voulez ainsi construire un monde humain, en contribuant à un avenir humain. Et vous le faites non en donnant seulement la vie biologique, mais en communiquant le centre de la vie, en faisant connaître Jésus, en conduisant vos enfants à la connaissance de Jésus, à l’amitié de Jésus. C’est là le fondement de toute catéchèse. Il faut par conséquent remercier les mamans surtout parce qu’elles ont eu le courage de donner la vie. Et il faut prier les mamans de compléter ce don de la vie en donnant l’amitié de Jésus ».