Benoît XVI remercie les musulmans du Liban

« Votre présence a contribué à la réussite de mon voyage »

| 1423 clics

Anne Kurian

ROME, dimanche 16 septembre 2012 (ZENIT.org) – Au terme de son voyage apostolique au Liban, Benoît XVI a remercié les musulmans du Liban : « votre présence a contribué à la réussite de mon voyage », leur a-t-il dit.

Le pape a en effet prononcé un discours d’adieu, ce dimanche 16 septembre 2012, à l’aéroport international “Rafiq Hariri” de Beyrouth, juste avant de prendre l’avion pour retourner à Rome. M. Michel Sleiman, président de la République, les présidents du Parlement et du Conseil des ministres, des patriarches chrétiens, des représentants musulmans et druzes, étaient notamment présents.

Remerciant tous ceux qui avaient participé d’une manière ou d’une autre à ces trois jours de visite, le pape a mentionné les divers patriarches, les « vénérables Églises sœurs et les communautés protestantes », et « particulièrement les représentants des communautés musulmanes ».

« Durant tout mon séjour, j’ai pu constater combien votre présence a contribué à la réussite de mon voyage », leur a-t-il dit.  

Pour le pape en effet, cet évènement a valeur d’exemple : « le monde arabe et le monde entier auront vu, en ces temps troublés, des chrétiens et des musulmans réunis pour célébrer la paix », a-t-il souligné.

Benoît XVI a donc rendu grâce à Dieu « pour ces occasions qu’il a permises, pour les rencontres de qualité » qu’il a vécues, et pour « la prière qui a été faite par tous, et pour tous au Liban et au Moyen-Orient, quelle que soit l’origine ou la confession religieuse de chacun ».

C’est finalement « l’ensemble du peuple libanais », formant une « belle et riche mosaïque », qui a su manifester au pape son « enthousiasme », notamment « par l’apport multiforme et spécifique de chaque communauté », a-t-il estimé.

Déjà la veille, le 15 septembre 2012, Benoît XVI avait rendu hommage aux jeunes musulmans qui participaient à sa rencontre avec les jeunes du Liban et du Moyen-Orient (cf. « Documents » pour le texte intégral). Tout au long de ses rencontres, des représentants de diverses confessions chrétiennes, des musulmans et des druzes, étaient présents.