Benoît XVI rencontre le Grand rabbin Isak Haleva

| 343 clics

ROME, Vendredi 1er décembre 2006 (ZENIT.org) – Après sa rencontre avec le Métropolite Filuksinos Yusuf Çetin, le pape Benoît XVI a reçu à la Maison Roncalli le Grand rabbin de Turquie, Isak Haleva dit « Hahambashi », c’est-à-dire « sage » (en hébreu) et « chef » (en turc).



L’implantation la plus importante des Juifs en Turquie remonte à l’époque de l’Inquisition espagnole, en 1492. Ils étaient 100 000 au début du XIXe s. Mais l’émigration aux Etats-Unis et en Israël a notablement réduit la communauté, qui reste cependant la deuxième en nombre dans un pays musulman après la communauté qui est en Iran, soit 25 000 personnes. Ils sont surtout présents à Istanbul et à Izmir.

On se souvient des attaques terroristes contre les synagogues d’Istanbul en 2003. La petite synagogue d'Osmanbey, située près du grand cimetière latin d'Istanbul, a été la cible d'un attentat terroriste le 15 novembre 2003. Plusieurs personnes sont mortes à l'intérieur et à proximité de la synagogue, pulvérisée par la déflagration mais quasiment reconstruite depuis.

Le quartier est majoritairement chrétien, mais des juifs et des musulmans y vivent aussi. Jusqu'à l'automne 2003, le quartier n'avait jamais connu d'incident entre les différentes communautés.

La synagogue Neve Shalom a été endommagée en 1986 par une bombe et surtout en 2003, par une autre bombe d’une telle violence qu’elle détruisit les immeubles de part et d’autre de la synagogue et ceux d’en face. Grâce à un renforcement des structures après le premier attentat, la synagogue résista au second. Les deux attentats firent chacun une vingtaine de victimes. Un monument commémoratif a été édifié au début de la rue.