Benoît XVI salue le 10e anniversaire de la déclaration sur la Justification

Audience à une délégation de Luthériens de Finlande

| 715 clics


ROME, Mardi 20 janvier 2009 (ZENIT.org) - Benoît XVI salue le 10e anniversaire de la signature de la déclaration conjointe entre catholiques et luthériens sur la Justification, à l'occasion de la visite d'une délégation luthérienne finlandaise qu'il a reçue au Vatican lundi 19 janvier, comme chaque année à l'occasion de la fête de saint Henri.

Radio Vatican souligne qu'il s'agit d'une audience œcuménique « traditionnelle et importante » qui tombait cette année au début de la Semaine de prière pour l'Unité des chrétiens.

Le dialogue se poursuit sur le thème de la justification notamment en Finlande et en Suède grâce à la commission pour le dialogue œcuménique.

Dans le contexte de l'œcuménisme, a fait observer le pape, la déclaration parle de Dieu qui « nous attire continuellement à une unité plus profonde dans le Christ, pour nous renouveler et nous libérer de nos divisions ».

Le pape a souligné l'aspect ecclésiologique du dialogue sur la justification en disant : « Dans le cadre du thème ‘Justification dans la vie de l'Eglise', le dialogue tient de plus en plus compte, a fait observer le pape, de la nature de l'Eglise comme signe et instrument du salut réalisé en Jésus Christ, et pas simplement comme un pur assemblage de croyants ou un organisme ayant différentes fonctions ».

Saint Paul lui-même, disait le pape, en citant le bimillénaire de la naissance de l'apôtre des nations, nous enseigne que l'Eglise, Corps mystique du Christ, « est constamment guidée par l'Esprit Saint, l'Esprit du Père et du Fils ».

Et « c'est seulement sur la base de cette réalité incarnée que le caractère sacramentel de l'Eglise comme communion dans le Christ peut être compris », a souligné le pape.

« Un consensus sur les implications profondément christologiques et pneumatologiques du mystère de l'Eglise se révèlerait comme l'une des bases les plus prometteuses pour les travaux de la commission », a suggéré Benoît XVI.

Le pape a également exprimé le vœu que cette visite à Rome « renforcent encore les rapports œcuméniques entre luthériens et catholiques en Finlande qui ont été tellement positifs pendant tant d'années ».

« Ensemble, a conclu Benoît XVI, nous devons remercier Dieu pour tout ce qui a été réalisé jusqu'à aujourd'hui dans les relations catholico-luthériennes, et nous prions pour que l'Esprit de vérité nous guide vers une unité toujours plus grande, au service de l'Evangile ».