Benoît XVI souligne les bienfaits de la liberté religieuse pour la société

Premier discours du pape en Turquie

| 1412 clics

ROME, Mardi 28 novembre 2006 (ZENIT.org) – Benoît XVI souligne les bienfaits de la liberté religieuse pour la société. Il rappelle l’amour de Jean XXIII pour le Peuple turc.



Dans son premier discours officiel devant le président des Affaires religieuses, le pape a cité ses prédécesseurs et spécialement l’amour de Jean XXIII pour le peuple Turc.

Benoît XVI a également souligné que la liberté religieuse, lorsqu’elle est « garantie par les institutions, et respectée en pratique, pour les individus et les communautés, constitue pour tous les croyants la condition nécessaire à leur contribution loyale à la construction de la société dans une attitude de service authentique spécialement pour les plus vulnérables et les plus pauvres ».

Rappelons que le traité de Lausanne du 24 juillet 1923 a en effet assuré formellement aux minorités religieuses du pays des droits égaux, selon la constitution qui reconnaît « la liberté de conscience, de credo religieux et d’opinion » à tous les citoyens. Mais il manque un statut juridique pour les Eglises présentes en Turquie.

Le pape a par ailleurs souhaité que cette visite soit « le signe de l’engagement commun au dialogue entre chrétiens et musulmans, ainsi qu’un encouragement à persévérer – dans cette voie, dans le respect et l’amitié ».

« Je souhaite, ajoutait Benoît XVI, que nous puissions arriver à mieux nous connaître, en renforçant les liens d’affection entre nous, dans le désir commun de vivre ensemble en harmonie, en paix, dans la confiance mutuelle. En tant que croyants, nous puisons dans la prière la force nécessaire pour surmonter toute trace de préjugé et offrir un témoignage commun de notre solide foi en Dieu ».

Le pape a ensuite rejoint la nonciature où il a rencontré le Corps diplomatique. Demain, Benoît XVI sera à Ephèse et à Istanbul.