Benoît XVI : Tout être humain est appelé à la sainteté

Angélus de la Toussaint

| 2697 clics

ROME, Vendredi 2 novembre 2007 (ZENIT.org) – Tout être humain est appelé à la sainteté, a affirmé Benoît XVI, hier, jeudi alors que l’Eglise célébrait la solennité de la Toussaint.



La sainteté « consiste à vivre en enfants de Dieu », a expliqué le pape avant la prière de l’Angélus, en présence de plusieurs milliers de pèlerins rassemblés place Saint-Pierre malgré la pluie.

« Aujourd'hui, en la solennité de la Toussaint, notre cœur, franchissant les limites du temps et de l'espace, s'élargit aux dimensions du Ciel », a dit le pape.

« Le chrétien est déjà saint, car le Baptême l'unit à Jésus et à son mystère pascal, mais il doit dans le même temps le devenir, en se conformant à Lui toujours plus profondément », a ajouté Benoît XVI.

« On pense parfois que la sainteté est une condition privilégiée réservée à quelques élus. En réalité, devenir saint est la tâche de chaque chrétien, et nous pourrions même dire de chaque homme ! », a-t-il expliqué.

« Tous les êtres humains sont donc appelés à la sainteté qui, en dernière analyse consiste à vivre en enfants de Dieu, dans cette ‘ressemblance’ à Lui, à partir de laquelle il nous a créés », a poursuivi Benoît XVI.

Le pape invite les êtres humains, qui sont « enfants de Dieu » à « devenir ce qu'ils sont, à travers le chemin exigeant de la liberté », le « Chemin » étant « le Christ, le Fils, le Saint de Dieu ».

Benoît XVI a conclu en rappelant qu’après la Fête de la Toussaint l’Eglise avait placé la commémoration des défunts.

« A notre prière de louange à Dieu et de vénération des esprits bienheureux…. s'unit la prière d'intention pour ceux qui nous ont précédés dans le passage de ce monde à la vie éternelle », a-t-il déclaré.

« En vérité, l'Eglise nous invite chaque jour à prier pour eux, en offrant également les souffrances et les difficultés quotidiennes afin que, complètement purifiés, ils soient admis à jouir pour l'éternité de la lumière et de la paix du Seigneur », a-t-il précisé.