Benoît XVI, une présence "secrète mais efficace"

Hommage du card. Schönborn

Rome, (Zenit.org) | 901 clics

Benoît XVI, qui fête ses 86 ans ce mardi 16 avril 2013 est aujourd’hui « une présence forte, secrète mais efficace » dans l’Eglise, estime le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne et président de la conférence épiscopale autrichienne, au micro de Radio Vatican.

Une présence secrète mais efficace 

Pour son anniversaire, le cardinal souhaite que le pape émérite « sente la gratitude du peuple de Dieu pour ce qu’il a été et ce qu’il est à travers son ministère et surtout à travers sa personne, tant aimée et tant vénérée ».

« Il lègue à l’Eglise un immense héritage, une moisson abondante. Je suis convaincu que l’héritage théologique qu’il nous a donné, qu’il nous laisse, fera partie des très grands maîtres de l’histoire de l’Eglise. Je n’hésite pas à le mettre à côté d’un Saint-Augustin, d’un Saint-Bonaventure et d’un bienheureux John Henry Newman », ajoute-t-il.

Selon le cardinal autrichien, Benoît XVI est aujourd’hui « une présence forte, secrète mais efficace » dans l’Eglise.

En ce sens, il se dit convaincu que la prière de Benoît XVI « a été d’une importance capitale » pour le conclave : « Je suis sûr que sa prière nous accompagnait, nous soutenait et qu’elle continuera à soutenir son successeur, et avec lui, toute l’Eglise ».

Prier pour Benoît XVI, un devoir de coeur

De même, le cardinal souhaite au pape François « de pouvoir profiter de cette proximité priante, et pourquoi pas également de cette sagesse, qui est à ses côtés ».

La rencontre entre les « deux papes », le 23 mars dernier reste pour le cardinal « comme une icône de ce qu’est être un disciple du Christ, être dans l’amitié du Christ » : « Quand il voulait le conduire vers le prie-Dieu préparé pour le pape, le pape François est venu s’agenouiller avec Benoît XVI sur un banc et lui a dit « Nous sommes frères ». C’est ce qui est primordial pour les disciples du Christ, qui a dit : « Un seul est votre maître et vous êtes tous frères ».

Les chrétiens ont « un devoir de cœur, d’amitié, de gratitude que de prier pour [Benoît XVI], dans cette ultime mission qu’il a comme pèlerin sur cette terre avant de rejoindre l’Eglise du ciel », conclut le cardinal.

Benoît XVI réside actuellement toujours à Castelgandolfo, depuis le 28 février dernier, date de la fin de son pontificat. Le pape François, qui a prié pour Benoît XVI lors de sa messe ce matin, lui a également téléphoné dans la matinée.