Benoît XVI, une vie « totalement sacerdotale », rappelle le P. Lombardi

Que son exemple favorise de nouvelles vocations et la sainteté des prêtres

| 1643 clics

ROME, Lundi 20 juin 2011 (ZENIT.org) – « La vie de Benoît XVI est vraiment une vie totalement sacerdotale », souligne le P.Federico Lombardi, S.J., dans l’éditorial du dernier numéro d’Octava Dies, hebdomadaire du Centre de télévision du Vatican.

Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège s’exprime à l’occasion du 60ème anniversaire de l’ordination sacerdotale du pape que l’on célèbrera le 29 juin prochain, fête des saints Pierre et Paul, auquel « toute l'Église se prépare dans la joie ».

« Les conférences épiscopales, encouragées par la Congrégation pour le clergé, invitent à des célébrations d’action de grâce et de prière pour les vocations sacerdotales, centrées surtout sur l’adoration eucharistique, pour demander au Maître de la moisson d’envoyer de nouveaux ouvriers pour sa vigne », observe-t-il.

Le porte-parole du Vatican retrace les étapes de la vie de Benoît XVI : « Vocation à un très jeune âge, formation au séminaire interrompue par les expériences dramatiques de la guerre, ordination à 24 ans en même temps que son frère aîné et qu’un nombreux groupe de jeunes endurcis dans la fidélité à Dieu et à l'Église ».

« Ils s’inspiraient de modèles comme le jeune prêtre Alojs Andritzki, tué à 31 ans à Dachau en 1943 et proclamé bienheureux il y a quelques jours et qui avait juré au début de sa détention : ‘Pas même un instant nous n’oublierons notre sacerdoce’ ».

Pour le P. Lombardi, « le pape Benoît XVI nous a livré des réflexions et des paroles sublimes sur le sacerdoce, comme l’année dernière lors de la conclusion de l’année sacerdotale ».

« On comprend immédiatement qu’elles naissent du plus profond de son expérience personnelle de la grâce reçue et cultivée avec fidélité », a-t-il commenté en en rappelant une en guise d’exemple : « Cette audace de Dieu qui se confie lui-même à des êtres humains ; qui, tout en connaissant nos faiblesses, estime les hommes capables d’agir et d’être présents à sa place – cette audace de Dieu est la chose vraiment grande qui se cache dans le mot ‘sacerdoce’ ».

« Nous nous unissons spirituellement à la prière du pape, demandant que l’exemple de son humilité et de sa joyeuse fidélité au service de ce Dieu audacieux soit un encouragement efficace à la naissance de nouvelles vocations et à la sainteté de tous les prêtres », conclut le porte-parole du Vatican.