Benoît XVI veut la lumière sur « Vatileaks »

Publication de documents réservés, derniers développements

| 1343 clics

Anita Bourdin

ROME, vendredi 27 juillet 2012 (ZENIT.org) –  Benoît XVI veut la lumière sur « Vatileaks »: c’est ainsi que peut se résumer la communication du Vatican sur les derniers développements de l’affaire de la fuite de documents réservés. Paolo Gabriele reste le seul suspect.

Un communiqué de la salle de presse du Saint-Siège indique, ce 27 juillet, que Benoît XVI a invité la justice vaticane à travailler « avec zèle », lors d’une réunion au sommet qui a eu lieu jeudi matin, 26 juillet, à Castelgandolfo.

Elle a réuni les trois cardinaux de la commission instituée par le pape : Julian Herranz, Joseph Tomko et Salvatore De Giorgi - qui lui ont remis leur rapport final – ainsi que le secrétaire de cette commission, le P. Luigi Martignani, ofmcap.

Le « procureur » ou en termes de la Cité du Vatican, le « promoteur de justice », l’avocat Nicola Picardi, et le juge d’instruction, Pierro Bonnet, ont fait le point sur la procédure pénale.

Le substitut pour les Affaires générales de la Secrétairerie d’Etat, Mgr Angelo Becciu, le secrétaire particulier du Pape, Mgr Georg Gänswein, le  commandant de la Gendarmerie vaticane, Domenico Giani et Greg Burke, consultant de la Secrétairerie d’Etat pour les questions de communication, ont également participé à la rencontre.

« Benoît XVI les a tous remerciés pour les informations fournies et il a invité la justice vaticane à poursuivre ses travaux avec zèle », indique le communiqué.

Le procureur Picardi et le juge Bonnet travaillent au réquisitoire et à la sentence sur le sort Paolo Gabriele qui pourrait être renvoyé en justice ou obtenir un non-lieu.

Le P. Federico Lombardi, s.j., directeur de la salle de presse du Saint-Siège, a indiqué à la presse que les magistrats pourraient rendre publiques les conclusions de leur enquête après le premier dimanche du mois d’août, le 6 ou le 7.