Benoît XVI visite une exposition sur les saints patrons de l’Europe

Plus de cent mille visiteurs

| 1506 clics


ROME, Lundi 1er février 2010 (ZENIT.org) - Benoît XVI a visité dimanche soir l'exposition « Le pouvoir et la grâce. Les saints patrons de l'Europe », qui a attiré en quatre mois plus de cent mille personnes à Rome, au « Palazzo Venezia » : les files de visiteurs attendaient longuement le long de la rue du Plebiscito !

L'Osservatore Romano italien des 1er et 2 février, révèle cette visite inopinée de Benoît XVI, passionné par les racines chrétiennes de l'Europe, comme en témoigne ce geste exceptionnel. 

C'était le dernier jour de l'exposition. Le pape s'est rendu place Venise vers 18 h 30, accompagné de son secrétaire, Mgr Georg Gänswein, et de Mgr Alfred Xuereb, de son secrétariat particulier, et des quatre « memores » chargées de l'appartement pontifical. 

Le pape a été accueilli par le sous-secrétaire à la présidence du Conseil des ministres de la République italienne, M. Gianni Letta, par l'ambassadeur d'Italie près le Saint-Siège, M. Antonio Zanardi Landi et sa femme, Mme Sabina Cornaggia Medici, par les organisateurs de l'exposition - l'ambassade d'Italie, le Pôle des Musées de Rome, et le Comité San Floriano - et par les organisateurs du Palazzo Venezia. 

Benoît XVI a visité l'exposition guidé par le commissaire, le P. Alessio Geretti, et par Mgr Angelo Zanello, curé de Tolmezzo. 

La visite du pape a duré trente-cinq minute, souligne L'Osservatore Romano, des chefs d'œuvre étaient exposés comme le Saint Jean Baptiste de Léonard de Vinci, (Musée du Louvre), resté un mois à Rome grâce au soutien de l'ENI (société d'hydrocarbures italiens et mécène). 

L'exposition retraçait l'évolution du rapport entre foi et culture, sainteté et pouvoir, Eglise et communauté politique, sur le continent européen et à travers les siècles. 

M. Letta a assuré le Pape de la volonté du gouvernement italien de « réaffirmer l'existence et la force des racines chrétiennes de l'Europe », relève L'Osservatore Romano. M. Letta avait lui-même souhaité que Benoît XVI puisse voir cette exposition, lors de la présentation, le 21 janvier, d'un livre en italien sur les voyages du Souverain Pontife dans la péninsule. 

Au terme de sa visite, le Pape a reçu  une reproduction de la statue équestre de Constantin par le Bernin. 

L'exposition avait été inaugurée le 7 octobre 2009 en présence du cardinal-secrétaire d'Etat, Tarcisio Bertone, et du président du Conseil, Silvio Berlusconi. 

Anita S. Bourdin