Beyrouth: le pape condamne "la violence qui génère tant de souffrances"

Télégramme de condoléances de Benoît XVI après l'attentat du 19 octobre

| 1087 clics

ROME, samedi 20 octobre 2012 (ZENIT.org) –  Le pape Benoît XVI dénonce l'attentat qui a frappé Beyrouth vendredi 19 octobre, dans un télégramme de condoléances adressé au patriarche maronite Béchara Boutros Raï, par l'intermédiaire de son Secrétaire d'Etat, le cardinal Tarcisio Bertone.

Télégramme:

SA BÉATITUDE BÉCHARA BOUTROS RAÏ PATRIARCHE D’ANTIOCHE DES MARONITES BKERKÉ

APPRENANT LE TERRIBLE ATTENTAT SURVENU À BEYROUTH, FAISANT DE NOMBREUSES VICTIMES, SA SAINTETÉ LE PAPE BENOÎT XVI S’ASSOCIE PAR LA PRIÈRE À LA PEINE DES FAMILLES ENDEUILLÉES ET À LA TRISTESSE DE TOUS LES LIBANAIS.

IL CONFIE LES VICTIMES À DIEU, PLEIN DE MISÉRICORDE, LE PRIANT DE LES ACCUEILLIR DANS SA LUMIÈRE.

IL EXPRIME SA PROFONDE SYMPATHIE AUX PERSONNES BLESSÉES ET À LEURS FAMILLES, DEMANDANT AU SEIGNEUR DE LEUR APPORTER AIDE ET CONSOLATION DANS LEUR ÉPREUVE.

COMME IL L’A FAIT LORS DE SON VOYAGE APOSTOLIQUE AU LIBAN, LE SAINT-PÈRE CONDAMNE UNE NOUVELLE FOIS LA VIOLENCE QUI GÉNÈRE TANT DE SOUFFRANCES ET DEMANDE À DIEU DE FAIRE AU LIBAN ET À TOUTE LA RÉGION LE DON DE LA PAIX ET DE LA RÉCONCILIATION.

DE GRAND CŒUR, SA SAINTETÉ INVOQUE SUR LES FAMILLES ENDEUILLÉES ET SUR TOUS LES LIBANAIS L’ABONDANCE DES BÉNÉDICTIONS DIVINES !

TARCISIO CARDINAL BERTONE SECRÉTAIRE D’ÉTAT DE SA SAINTETÉ