Bible: La recette d´une bonne traduction, selon Jean-Paul II

Une traduction oecuménique du Nouveau Testament en italien

| 1138 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 27 novembre 2001 (http://www.zenit.org) - Jean-Paul II a souligné les trois ingrégients nécessaire à une bonne traduction de la Bible.



Jean-Paul II a reçu en audience, hier matin, 26 novembre, en la Salle des Papes du palais apostolique, les responsables de "l´Alliance Biblique Internationale", les représentants des éditeurs et les membres des Eglises italiennes et des communautés ecclésiales à l´occasion du XXVe anniversaire de la publication du Document intitulé: "La parole du Seigneur, le Nouveau Testament, traduction interconfessionnelle en langue vernaculaire".

Le pape a expliqué qu´une "bonne traduction est basée sur trois piliers qui doivent supporter en même temps tout le travail". "Il est d´abord nécessaire, expliquait le pape, d´avoir une connaissance approfondie de la langue et du monde culturel du texte initial. Puis il faut une bonne familiarité avec la langue et le contexte culturel du document final. Enfin, pour couronner le travail avec succès, il est nécessaire de maîtriser les contenus et la signification de ce qui est traduit".

Le pape saluait ce qu´il appelle une "importante initiative biblique et oecuménique", remarquant qu´elle avait "atteint ses objectifs méritoires, dépassant largement les espoirs de ceux qui l´avaient conçue et mise en oeuvre il y a 25 ans". "La publication d´une traduction inter-confessionnelle en langue vivante est une initiative d´une grande importance oecuménique née en Italie", ajoutait le pape.