Bientôt quatre nouveaux saints dont Marie-Eugénie Milleret

Mais aussi 78 nouveaux bienheureux, 4 vénérables

| 537 clics

ROME, Lundi 18 décembre 2006 (ZENIT.org) – Benoît XVI donnera bientôt à l’Eglise quatre nouveaux saints dont Marie-Eugénie Milleret, fondatrice des Religieuses de l’Assomption (cf. www.assumpta.fr). Ce sont huit miracles qui viennent d’être authentifiés par la congrégation romaine ad hoc.



Lors d’une audience accordée au cardinal José Saraiva Martins samedi matin, le pape a donné son autorisation à la publication par la congrégation pour les Causes des saints des décrets reconnaissant 8 miracles, mais aussi de nombreux martyrs d’Espagne et du Brésil, et les vertus héroïques de quatre serviteurs de Dieu.

Quatre miracles sont dus aux bienheureux :

- Simon de Lipnica, en Pologne, prêtre franciscain (1439-1482) ;

- Antoine de Sainte-Anne (au siècle, Antonio Galvão de França), prêtre franciscain brésilien d’Alcantara, fondateur des Sœurs conceptionnistes (1739-1822);

- Charles de Saint-André, (au siècle Jean André, Houben), prêtre passionniste (1821-1893);

- Marie Eugénie de Jésus (Anne Eugénie Milleret de Brou), fondatrice des religieuses de l’Assomption (1817-1898);

Quatre autres miracles sont dus à l’intercession des serviteurs de Dieu :

- Carlo Liviero, évêque italien de Città di Castello et fondateur des Petites servantes du Sacré-Cœur (1866-1932);

- Stanislas de Jésus Marie (au siècle : Jean Papczyński), prêtre et fondateur des Clercs mariens de l’immaculée Ceonception (1631-1701);

- Céline Chludzińska v. Borzęcka, fondatrice des Sœurs de la Résurrection de Notre seigneur Jésus Christ (1833-1913);

- Marie-Céline de la Présentation (Jeanne Germaine Castang), moniale clarisse française (1878-1897);

Huit décrets recfonnaissent le martyre des serviteurs de Dieu :

- Emmanuel Gómez González, prêtre diocésain brésilien (1877-1924), et Adilio Daronch, Laïc (1908-1924), assassinés au Brésil ;

- Albertine Berkenbrock, laïque (1919-1931), assassiné au Brésil;

- Euphrase de l’Enfant Jésus (Euphrase Barredo Fernández), prêtre carme déchaux espagnol (1897-1934) tué en haine de la foi ;

- Laurent, Virgile et 44 compagnons des Frères maristes des Ecoles, assassinés en 1936 en haine de la foi ;

- Henri Izquierdo Palacios et 13 compagnons, de l’Ordre des Dominicains, assassinés en 1936 ;

- Ovide Bertrand, Erménégilde Laurent, Lucien Paul, Stanislas Victor et Laurent Jacques, de l’Institut des frères des Ecoles chrétiennes, Joseph Marie Cánovas Martínez, coiadjuteur paroissial, assassinés en 1936 en haine de la foi ;

- Marie du Mont Carmel, Rose et MadeleineFradera Ferragutcasas, Filles du Cœur très saint et immaculé de Marie, assassinées en 1936 en haine de la foi ;

- Lindalva Justo de Oliveira, Fille de la Charité de Saint-Vincent de Paul (1953-1993), assassinée au Brésil;

Quatre décrets reconnaissent les vertus héroïques de quatre serviteurs de Dieu :

- Mamert Esquiú, franciscain, évêque de Cordoba (Argentine) (1826-1883);

- Salvatore Micalizzi, Lazariste napolitain (1856-1937);

- Joseph Olallo Valdés, de l’Ordre hospitalier de Saint-Jean de Dieu, Cubain (1820-1889);

- Stéphane Kaszap, candidat de la Compagnie de Jésus, Hongrois (1916-1935).