Birmanie: le pape reçoit Mme Aung San Suu Kyi

Une "grande syntonie" entre le pape et le Prix Nobel de la paix

Rome, (Zenit.org) Salvatore Cernuzio | 777 clics

Le pape François a reçu Mme Aung San Suu Kyi, figure de l'opposition birmane, Prix Nobel de la paix, ce 28 octobre 2013, au Vatican.

Selon le P. Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, la rencontre a souligné une « grande syntonie » entre le pape et « cette figure symbolique dans le monde asiatique ».

Les échanges ont abordé des thèmes chers au pape, tels que « la démocratie et la paix », la « culture de la rencontre » et le dialogue entre les religions.

Le pape a exprimé « toute son appréciation pour l’engagement d’Aung San Suu Kyi pour le développement de la démocratie dans le pays, en assurant de l’engagement de l’Eglise pour cette cause, sans aucun type de discrimination car l’Eglise est au service de tous par ses activités caritatives ».

Durant une conférence de presse au côté du ministre des affaires étrangères italien, Emma Bonino, Aung San Suu Kyi est revenue sur cette rencontre : « le pape m’a dit que les émotions comme la haine et la peur amoindrissent la vie et la valeur des personnes. Nous devons valoriser l'amour et la compréhension pour améliorer la vie des peuples ».

La visite d’Aung San Suu Kyi à Rome intervient dans cadre d’un tour de l’Europe. Icône des droits de l’homme et de la démocratie, Aung San Suu Kyi, a reçu le Nobel de la Paix en 1991 – Nobel qu’elle a pu recevoir seulement en 2012 – et le Prix Sakharov du Parlement européen en 2013.

Traduction d'Anne Kurian