Brasilia 2012 : message de Benoît XVI aux Equipes Notre Dame

Les époux, messagers convaincants de la beauté de l'amour

| 1075 clics

Traduction d'Hélène Ginabat

ROME, mardi 24 juillet 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI invite les époux chrétiens à être « les meilleurs messagers, et les plus convaincants, de la beauté de l’amour soutenu et nourri par la foi ». C’est un « don de Dieu largement et généreusement offert à tous », ajoute-t-il.

Le pape a en effet adressé un message, par l’intermédiaire du cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone, aux participants à la XIème Rencontre internationale des Equipes Notre-Dame, intitulée « Oser l’Evangile », et qui se tient à Brasilia (Brésil) du 21 au 26 juillet 2012. Le mouvement de spiritualité conjugale a été fondé en 1939 par le père Henri Caffarel (cf. Zenit du 23 juillet 2012).

Message du card. Bertone :

Eminence,

Le Saint-Père, informé de l’événement de la XIème Rencontre internationale des Equipes Notre-Dame à Brasilia, m’a chargé de transmettre, par ce message, ses salutations paternelles aux participants et à tous les couples du mouvement, né de l’intuition pastorale clairvoyante du Serviteur de Dieu Henri Caffarel, prêtre, et dont la mission n’a pas vu diminuer, avec le temps, son actualité et son urgence. Au contraire, celle-ci a augmenté, d’une certaine façon, à la lumière des problèmes et des difficultés dont le mariage et la famille font aujourd’hui l’expérience, plongés dans un climat de sécularisation croissante.

Dans ce contexte, les couples des Equipes Notre-Dame proclament, non seulement par leurs paroles, mais surtout par leur vie, les vérités fondamentales sur l’amour humain et sur sa signification la plus profonde : « Un homme et une femme qui s’aiment, un sourire d’enfant, la paix d’un foyer : prédication sans parole, mais si étonnamment persuasive, où tout homme peut déjà pressentir, comme par transparence, le reflet d’un autre amour, et son appel infini. » (Paul VI, aux couples des Equipes Notre-Dame, 4 mai 1970).

Cet idéal peut certainement sembler trop élevé. C’est pour cela que votre mouvement encourage ses membres à puiser constamment aux sources de la grâce du sacrement du mariage et de la participation à l’Eucharistie dominicale ; au-delà des ressources de la grâce des sacrements, il leur propose avec beaucoup de sagesse une « méthode » riche d’engagements et de suggestions simples et concrètes pour vivre au quotidien une spiritualité incarnée d’époux chrétiens. Parmi ceux-ci, nous pouvons souligner « le devoir de s’asseoir », engagement à maintenir périodiquement un temps de dialogue personnel entre époux, pendant lequel chacun présente à l’autre, avec une sincérité totale et dans un climat d’écoute réciproque, les problèmes et les situations les plus importants de la vie du couple. Dans notre monde, si marqué par l’individualisme, par l’activisme, par la précipitation et la distraction, un dialogue sincère et constant entre époux est essentiel pour éviter que ne naissent, ne croissent et ne s’accumulent les incompréhensions qui, malheureusement, finissent souvent par des fractures irrémédiables que personne ne peut aider à réparer. Cultivez donc cette précieuse habitude de vous asseoir l’un en face de l’autre pour parler et vous écouter, et pour vous comprendre mutuellement, avec constance, face aux surprises et aux difficultés d’un long chemin.

Dans trois mois, nous célébrerons les cinquantième anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II qui, dans de nombreux documents, a offert à l’Eglise de notre temps un visage renouvelé de la valeur de l’amour humain ; de la vie conjugale et familiale ; en cette occasion s’ouvrira l’Année de la foi, pour retrouver toute l’ardeur et la joie de l’annonce de la foi dans notre monde et notre temps. Sa Sainteté Benoît XVI invite les époux chrétiens à être « le doux visage souriant de l’Eglise », les messagers les meilleurs et les plus convaincants de la beauté de l’amour soutenu et nourri par la foi, don de Dieu largement et généreusement offert à tous, pour découvrir chaque jour le sens de leur vie.

En signe de la gratitude de l’Eglise et d’encouragement pour les nouveaux défis que nous rencontrons, et comme garantie de la grâce et de la lumière du Très-haut pour les travaux de la XIème Rencontre internationale des Equipes Notre-Dame, le Saint-Père accorde à tous les participants et à leurs familles la bénédiction apostolique implorée.

Je saisis cette occasion pour adresser à Votre Eminence le témoignage de mon estime fraternelle dans le Christ Notre Seigneur.

Card. Tarcisio Bertone

Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté