Brésil : Assassinat d’un jeune prêtre

Deuxième perte brutale pour l’archidiocèse de Sao Luis

| 2413 clics

ROME, Vendredi 26 novembre 2010 (ZENIT.org) - Le père Bernardo Muniz Rabelo Amaral, 28 ans, ordonné prêtre le 5 septembre dernier, a été assassiné dans l'après midi du 20 novembre, par un homme qui a volé le véhicule à bord duquel il se trouvait, ainsi que son argent et son téléphone portable.

Selon la version des faits rapportés par l'archidiocèse de Sao Luis (Etat du Maranhão, Brésil), le père Bernardo, qui était vicaire dans la ville d'Humberto de Campos, à quelques 120 km de la capitale du Maranhão, a été agressé à l'arme à feu par un homme qui lui avait demandé de l'accompagner en voiture.

Atteint au cou et au thorax, le père Bernardo a succombé à ses blessures à son arrivée à l'hôpital.

Selon les informations fournies par des membres de sa famille, le jeune vicaire était de retour d'un village dans la zone de Quebra Anzol et se dirigeait vers Achuì, dans la ville d'Humberto de Campos, où il devait participer à une réunion paroissiale.

Outre le père Bernardo, l'archidiocèse de Sao Luis déplore également la perte du séminariste Mario Dayvit, victime lui aussi d'un vol cette année : il a été assassiné devant son domicile, dans le centre de la capitale du Maranhão.


Mgr José Belisario da Silva, archevêque de Sao Luis, a exprimé toute sa douleur, notamment au nom de tous les prêtres et séminaristes.