Brésil : Menaces contre deux prêtres catholiques, appel de l’évêque de Santarem

| 318 clics

ROME, Vendredi 9 juin 2006 (ZENIT.org) – Aux menaces et à l’incitation au meurtre contre deux prêtres catholiques, l’évêque de Santarem, dans l’État amazonien du Pará, Mgr Lino Vombommel, lance un appel à la concorde et à la solidarité (cf. Zenit, 8 juin).



« La vie humaine est sacrée…Je demande à tous les chrétiens et à toutes les personnes de bonne volonté d’être promoteurs de la concorde et de la paix. Les différentes convictions et les prises de position doivent rester dans le cadre des idées et du dialogue, mais ne jamais se transformer en agressivité », a déclaré Mgr Vombommel, dans une note parvenue à l’agence missionnaire italienne Misna.

Cette déclaration fait suite à des intimidations et des menaces adressées à des écologistes et à deux religieux, un prêtre diocésain, le P. Edilberto Sena et un missionnaire verbite, le P. José Boing.

Les deux prêtres s’opposent en effet, avec un réseau de mouvements sociaux, aux activités de la compagnie américaine Cargill, une compagnie de production et commercialisation de soja, qui ont des effets dévastateurs sur l’environnement.

Les menaces, apparues la semaine dernière sur une page du site brésilien ‘Orkut’ et signées par Derik Figueira et Sidney ‘Dé’ Neumann, « ont consterné nos religieux et préoccupé les familles et les amis des deux prêtres menacés, mais également toute la communauté de Santarém », ajoute l’évêque, en précisant que les intimidations ont déjà été communiquées aux autorités compétentes.

« La police s’est engagée à protéger les Pères Edilberto et José et le diocèse, à commencer par l’évêque, accompagnera l’évolution des événements liés à ce triste épisode », déclare encore Mgr Vombomme.

Il demande aux chrétiens « de soutenir nos Pères et tous ceux qui oeuvrent dans le difficile secteur des pastorales sociales dans leur mission en faveur de la promotion de la vie et des droits de l’Homme ».