Brésil : Ratification de l’Accord avec le Saint-Siège

Aucun privilège, mais la garantie de sa liberté

| 1454 clics

ROME, Jeudi 10 décembre 2009 (ZENIT.org) - La République fédérale du Brésil et le Saint-Siège ont ratifié ce matin au Vatican leur accord conclu le 13 novembre 2008.

Mgr Mamberti souligne qu'il ne s'agit pas de « privilégier » l'Eglise, mais de garantir sa liberté d'action au service des Brésiliens.

Le Saint-Siège était représenté par le secrétaire pour les relations avec les Etats, Mgr Dominique Mamberti, et le Brésil par son ambassadeur près le Saint-Siège, M. Luiz Felipe de Seixas Corrêa. Le cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone, et le cardinal brésilien Claudio Hummes, préfet de la congrégation pour le Clergé ont participé à cette cérémonie.

L'accord, qui entre aujourd'hui en vigueur « consolide ultérieurement les liens traditionnels de collaboration et d'amitié existant » entre le Saint-Siège et le Brésil, indique un communiqué du Vatican.

Il se compose d'un préambule et de 20 articles portant notamment sur le statut juridique de l'Eglise catholique au Brésil, la reconnaissance des diplômes, l'enseignement religieux dans les écoles publiques, le mariage canonique, le régime fiscal.

Pour Mgr Mamberti, cet accord représente aussi « un point de départ » à partir de l'excellence actuelle des rapports bilatéraux. Le consensus atteint est le « signe le plus clair de la volonté de continuer à travailler ensemble, avec un nouvel instrument, en vue de la formation intégrale de toute personne, en tant que croyant et en tant que citoyen », a-t-il fait remarquer.

Cet accord ne place pas l'Eglise en position « privilégiée », mais il « garantit la liberté qui lui revient » et prend en considération « le rôle singulier que l'Eglise catholique a eu dans la formation de la conscience et de l'identité culturelle du pays », a encore expliqué Mgr Mamberti.

Anita S. Bourdin