Brésil : Rencontre des missionnaires scalabriniens sur l’apostolat de la mer

La Mission « Stella Maris » a 90 ans

| 1529 clics

ROME, Mercredi 6 octobre 2010 (ZENIT.org) - Ce mercredi 6 octobre s'est ouverte à Santos (Sao Paulo, Brésil), la première rencontre internationale des missionnaires scalabriniens (Missionnaires de Saint Charles) qui œuvrent dans l'apostolat de la mer dans divers pays.

Durant la rencontre, qui s'achèvera le 10 octobre et à laquelle sont attendues une quarantaine de personnes, les missionnaires discuteront du thème : « Les missionnaires scalabriniens et la mer : repartir des origines du charisme ».

La rencontre rassemblera des représentants d'entreprises liées au milieu maritime et favorisera un échange d'informations et d'expériences sur l'apostolat de la mer développé dans 10 ports où œuvrent les scalabriniens, dont trois au Brésil (Santos, Rio de Janeiro et Rio Grande).

L'œuvre de l'Apostolat de la Mer (connue dans le monde sous le nom de Mission « Stella Maris »), attachée au Conseil pontifical pour la pastorale des Migrants et des personnes en déplacement, qui fête ses 90 ans, est présente dans des cités portuaires des cinq continents.

Dans les dix ports où ils sont présents, les missionnaires scalabriniens sont responsables de l'administration et de l'assistance pastorale.

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a proclamé l'Année 2010 « Année des gens de la mer », comme occasion pour connaître de plus près le travail du million et demi de professionnels en déplacement, qui doivent affronter chaque jour des adversités en tout genre, dont beaucoup extrêmement dangereuses comme les incidents en haute mer ou dans les ports, de mauvaises conditions climatiques, des attaques de pirates, des cas de meurtre ou suicide à bord des bateaux...

Parmi les participants figurent le père Bruno Ciceri, CS, représentant du secteur Apostolat de la Mer au Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement ; le père Rui Pedro, CS, organisateur de la rencontre et responsable de la pastorale au sein de la congrégation des missionnaires de saint Charles ; le père Sergio Geremia, supérieur général de la congrégation.

Il y aura des représentants d'Italie, d'Afrique du sud, de Taïwan, d'Argentine, du Pérou, des Philippines et d'Uruguay.