Burundi : Douleur de Benoît XVI après une attaque meurtrière

Une religieuse blessée hors de danger

| 1363 clics

ROME, mardi 29 novembre 2011 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI exprime sa douleur à la nouvelle de l’attaque qui a fait deux morts au Burundi (cf. Zenit du 28 novembre 2011).

Le pape a adressé – à travers son secrétaire d’Etat, le cardinal Tarcisio Bertone – un télégramme de condoléances à l’évêque de Ngozi,Mgr Gervais Banshimiyubusa,à la congrégation des Servantes de la Charité de Brescia, à laquelle appartenait la religieuse tuée, à la famille deFrancesco Bazzani, le coopérateur qui a aussi perdu la vie dans l’attaque, et à tous ceux « qui sont frappés par ces morts brutales ».

Cette attaque, perpétrée dimanche soir, 27 novembre, contre une mission religieuse tenue par les Servantes de la charité de Brescia (« Ancille della carità »), à Kiremba, dans le diocèse de Ngozi, et non loin de la frontière rwandaise, a fait deux morts - une religieuse d’origine croate sœur Lekrecija Mamić, et un coopérant italien, Francesco Bazzani, blessant une autre religieuse maintenant hors de danger. Les meurtriers, quant à eux, auraient été arrêtés par la police.

Benoît XVI demande « à Dieu, Père de toute miséricorde, d’accueillir dans son Royaume ces défunts qui ont consacré leur vie au service des malades et des pauvres, et de donner le courage et l’espérance à sœur Carla Lucia Brienza, blessée lors de l’attaque, pour surmonter son épreuve ».

A.S.B.