Bx Louis Scrosoppi: Un jeune malade du sida guéri de façon inexplicable

| 935 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 8 juin 2001 (ZENIT.org) - Le bienheureux Louis Scrosoppi (1804-1884), prêtre de l´oratoire de S. Philippe Néri disait: "Les pauvres et les malades sont nos patrons et représentent la personne même de Jésus-Christ". Sa canonisation est due à la guérison miraculeuse d´un jeune malade du sida, arrivé au stade terminal de la maladie et guéri de façon fulgurante en une nuit. Ce dernier assistera à la messe de canonisation de dimanche prochain, 10 juin, place Saint-Pierre.



Louis Scrosoppi était originaire d´Udine, dans le Nord de l´Italie. Il dépensa son abondant patrimoine et toutes ses énergies en fondations charitables: la "Maison des délaissées" pour l´éducation des jeunes filles pauvres, la "Maison Providence" pour ses anciennes élèves sans travail, et l´Œuvre pour les sourds-muets. Enfin, pour mener à bien toutes ces actions, il était épaulé par une autre de ses fondations, l´Institut des Sœurs de la Providence, qu´il mit sous la protection de saint Gaétan. Il est mort à 80 ans.

Le miracle obtenu par l´intercession de Louis Scrosoppi concerne la guérison d´un jeune africain malade du sida. Peter Chungu Shitima, étudiant de l´Oratoire de Saint Philippe Neri, en Afrique du Sud, avait commencé en octobre 1994 à manifester les symptômes de la maladie.

La communauté de l´Oratoire de Saint Philippe Neri demanda la guérison par l´intercession du bienheureux père Louis. Chungu lui-même et sa famille, en Zambie, firent pendant quelques mois la même prière. Le 10 octobre 1996, pendant la nuit, après avoir rêvé du bienheureux, le jeune Chungu se sentit bien tout à coup et constata qu´il était complètement guéri.

Peter Chungu Shitima est maintenant retourné au séminaire pour devenir prêtre dans la Congrégation de l´Oratoire de Saint Philippe Neri.