« C'est bon de croire en l'amour »

Homélie du pape François

Rome, (Zenit.org) | 932 clics

« C’est bon de croire en l’amour », explique le pape François. « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle »: ce passage de l'évangile du jour, a été commenté par le pape au cours de la messe de 7h célébrée dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe.

Le pape était entouré des cardinaux Angelo Sodano et Angelo Comastri, en présence d’employés de la Fabrique de Saint-Pierre et du ministre italien de l'Intérieur, Mme Anna Maria Cancellieri, et de membres de sa famille, rapporte Radio Vatican.

«Le Seigneur nous sauve par son amour », a insisté le pape : c’est cet amour « qui le pousse à envoyer son Fils devenu l'un de nous, marchant avec nous ... et qui nous sauve ».

Mais le pape s’est interrogé : « Que signifie ce salut? Que signifie être sauvé? ». Il répond : cela signifie retrouver « la dignité que nous avons perdu», la dignité « d’enfants de Dieu », c'est « retrouver l'espérance ».

Cette dignité conduit « jusqu'à la rencontre finale avec lui, c'est la voie du salut, et c'est beau (…). Il s'agit d'être sauvé par l'amour », a commenté le pape, avant d’ajouter : « Mais le problème, c'est que, parfois, nous voulons nous sauver » nous-mêmes, et « nous croyons que nous pouvons le faire », par exemple en fondant notre sécurité « sur l'argent ».

« Nous disons, a ajouté le pape: Je suis sûr que j'ai de l'argent, il n’y a pas de problème ...  J'ai la dignité d'une personne riche. »

Or, fait-il observer « cela ne suffit pas », et de citer la parabole de l'homme qui avait ses granges pleines: « Je vais en construire une autre pour bien dormir et vivre tranquille. » Et le Seigneur lui dit: «Tu es fou! Ce soir tu vas mourir ». Le pape fait observer qu’un tel salut est trompeur : « c'est un salut provisoire ».

Parfois, par « vanité », par « orgueil », on se croit « puissant » : on se  masque « notre pauvreté, nos péchés de vanité, d'orgueil ».

Mais en quoi consiste le salut véritable ? « C'est la dignité que Dieu nous redonne grâce à l'espérance que le Christ nous a apportée à Pâques » : «Faisons aujourd'hui un acte de foi : Seigneur, je crois. Je crois en ton amour. Je crois que ton amour m'a sauvé. Je crois que ton amour m'a donné la dignité que je n'avais pas. Je crois que ton amour me donne l'espérance. »

Car, a poursuivi le pape, « seul l'amour de Dieu» peut donner la vraie dignité et la vraie espérance : « Il est bon de croire en l'amour ».

Le pape a proposé cette prière : « Seigneur, je crois en ton amour. Et nous ouvrons nos cœurs parce que c’est cela l’amour : il nous comble et nous faire aimer les autres. »